Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

L'IDATE a publié le 16 septembre un rapport très intéressant sur le développement du marché M2M. En voici un court abstract.

“Le marché M2M connait une croissance soutenu en dépit de la crise actuelle” commente Samuel Ropert, Chef de projet du rapport.
En 2009, le marché M2M cellulaire devrait représenter 38 millions de modules au niveau mondial pour un total de 11.2 milliards EUR.
 Cependant, on s’attend en 2009 à ce que la croissance soit moins importante qu’attendue, de moins de 10% en valeur et de 25% en volume, en raison des difficultés rencontrées par les principaux marchés verticaux également les plus touchés par la crise économique (automobile, équipements industriels).

La situation est identique pour le M2M satellite, qui représente 1.03 milliard EUR en 2009, bien que les marché cibles ne soient pas les mêmes.
 
Tous les acteurs du domaine espèrent que de nouveaux segment de marchés permettront au M2M
d’atteindre un nouveau palier, comme l’indique nos prévisions qui évaluent le marché M2M cellulaire à
27.3 milliards EUR et le M2M satellite à 2.1 milliards EUR en 2013.

Les volumes attendus sont en effet très importants dans la mesure où ils dépendent d’équipements de masse (voitures, compteurs, électronique grand public, …) qui devraient intégrer un taux de 6.5% de cartes SIM en Europe dès 2013.

La plupart de ces nouvelles solutions n’ont pas encore de business model bien défini et dépendent de
l’évolution des cadres réglementaires des différents marchés verticaux concernés, qui pourraient
d’ailleurs être difficile à mettre en place sans l’aide du M2M.

Cela explique également le succès du M2M en Europe (la réglementation sectorielle étant plus développée en Europe) alors que les solutions basées sur le satellite dominent aux Etats-Unis (notamment pour la sécurité du territoire).
 
Alors qu’initialement les opérateurs Télécoms étaient peu enclins à intervenir directement sur ces
marchés, la plupart d’entre eux ont désormais engagé la bataille afin de capter une part significative de
ce marché et de se distinguer à travers des initiatives techniques innovantes (IPv6, cartes SIM durcies ou
embarquées, portails…) ou certaines applications professionnelles (one-stop shopping international,
leasing…).

Le M2M peut leur offrir des opportunités très intéressantes, même avec un ARPU faible, grâce à des projets représentants des milliers de cartes SIM et permettant l’amélioration de la valeur clients et la réduction du taux de churn. La Connectivité à elle seule devrait représenter 4.3 milliards EUR en 2013 et plus de 4% des revenus de données mobiles pour les opérateurs télécoms européens.

Les MVNO sont également en train de s’engager pour favoriser le développement du marché en se
positionnant comme des fournisseurs de solutions, alors que les fournisseurs de modules ont eux du mal
à ce faire une place sur un marché pour lequel les prix unitaires baissent rapidement.

Commenter cet article