Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

antenne-miniature.jpgDes  chercheurs  de  l’University  of  Illinois  sont  parvenus  à  imprimer  une  antenne  miniature  sur  des  formes sphériques avec un facteur de qualité et une bande passante se rapprochant des limites fondamentales pour des dispositifs de cette taille, avec presque un ordre de grandeur d’amélioration.


Ces antennes miniatures (‘Electrically Small Antenna’) ont une utilité dans un large éventail de plateformes de communication,  comme  par  exemple  les  téléphones  mobiles  ou  d’autres  appareils  portables,  les  dispositifs RFID,  ou  encore  les  systèmes  de  l’Aérospatial  et  de  la  Défense.  Leur  fabrication  nécessite  toutefois  des avancées dans les techniques d’impression mais aussi dans la conception d’antennes robustes afin de proposer différentes gammes de fréquences, tailles et impédances du système.


Une antenne est considérée ‘miniature’ lorsque ses dimensions sont très petites par rapport à la longueur d’onde (10% maxi en  général),  ce  qui  signifie  en  d’autres  termes  qu’elle  doit répondre à l’intérieur de la sphère de rayonnement.


Les  antennes  miniatures  3D  développées  par  l’équipe  sont imprimées  à  l’aide  d’encres  métalliques  sur  des  surfaces hémisphériques  convexes  et  concaves,  sous  la  forme  de
méandres  comme  le  montre  l’image  ci-contre.  La  possibilité d’imprimer des antennes compactes et encapsulées au sein de leur  support,  à  l’intérieur  des  formes  concaves  notamment, renforce d’autant plus leur robustesse mécanique.


Selon  l’équipe,  cette  technique  permet  d’adapter  rapidement les  antennes  à  de  nouvelles  spécifications.  Une  approche similaire  permet  également  d’en  imprimer  sur  des  surfaces
non-sphériques afin de permettre leur intégration à l’intérieur des coques des téléphones portables.

 

Source: University of Ilinois

Commenter cet article