Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

 Après ses applications dans l'automobile et l'aviation, Carinthian Tech Research (CTR) travaille aujourd'hui sur l'utilisation de l'allumage au laser pour les systèmes spatiaux. Le Centre aérospatial allemand (Institut de technologie de propulsion), les fabricants de moteurs EADS Astrium et CTR mènent conjointement ce projet à bien pour l'Agence spatiale européenne (ESA). En plus d'élaborer un calendrier technologique, la recherche comprend également des essais du système miniature d'allumage au laser HiPoLas(R) sur une maquette de propulseur. " Ce qui a rendu cette innovation possible fut la miniaturisation de la source laser. Celle-ci ne demande pas d'éléments optiques et tolère des températures très élevées ainsi que des vibrations importantes, " explique Simon Grasser, directeur de CTR. L'allumage au laser a plusieurs avantages : la décharge de plasma peut être localisée n'importe où et l'énergie plus élevée que dans des systèmes électriques assure que l'allumage se produit même à des vitesses de faisceaux très élevées et avec divers mélanges.

Le CTR est le leader mondial dans la recherche des lasers compacts à semi-conducteurs pompés par des diodes et dans la conception des systèmes d'allumage des lasers (optiques, mécaniques et électroniques). Le développement d'une bougie d'allumage de laser miniaturisée pour le fabricant de moteurs AVL a fait sensation dans le monde entier en 2004, alors que les chercheurs de CTR réussissaient à réduire sa taille d'une table à une souris d'ordinateur. Non seulement la source du laser est en train de subir des tests couronnés de succès sur les moteurs automobiles et à gaz mais elle est également en train d'être adaptée aux turbines d'avions. Le savoir-faire de CTR est protégé par de nombreux brevets. En outre, il semble également être réclamé par le milieu spatial : des capteurs d'identification par radiofréquence résistants à des températures élevées ont été développés pour la NASA en 2007.

Le CTR est le plus grand centre non universitaire de R&D à Carinthia et un centre de compétences COMET. La recherche se concentre sur le développement de capteurs intelligents pour l'automobile, pour le contrôle du processus et de la qualité. Fondé en 1997, CTR a obtenu plus de 45 brevets à ce jour. Infineon, OMYA et Siemens sont au nombre de ses clients.

Commenter cet article