Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pierre Chartier

En coopération avec différents partenaires, Siemens a développé un système de suivi et traçabilité de produits sensibles à l’aide de la RFID.

Initialement conçu pour les banques du sang, les puces Rfid sont désormais disponibles pour tout type de produits sensibles.

L’élément clé consiste en l’intégration d’un capteur de température rapportant d’importantes informations sur l’état et les conditions d’environnement subi dans le temps par le produit. Le tag a une durée de vie de la pile de 3 ans, une resistance à l’humidité,  aux rayons X , aux tensions electriques jusquà 18Kvolts et aux chocs..

la croix rouge allemande précise que les besoins en poches de sang est de 5 millions en Allemagne. Il est possible d’éviter de jeter des poches de sangs non garanties, jusqu’à une valeur de 1 million d’Euros par an. 

Les Puces RFID sont utilisées avec succès dans 3 hopitaux Asklepios à Hambourg.

Siemens-Blood-TAg.jpgLe principal défi est de protéger le tag Rfid des forces centrifuges pouvant atteindre jusqu’à 5G. La pile et la puce survivent grace à un packaging spécifiquement étudié. Un microcontrôleur stocke jusqu’à 30 000 mesures de températures via un capteur intégré et permet ainsi de suivre la courbe des températures subies dans le temps par la poche de sang.

DB Schenker, un logisticien utilise désormais ce tag RFID afin de traçer la température de produits sensibles dans le transport aérien, comme les médicaments, par exemple. Sur le Tag est monté une une petite LED qui témoigne du bon fonctionnement: dans le cas ou la température franchie une certaine valeur (en dessous ou au dessus), la Led se met à clignoter. Cela permet au destinataire des produits de constater qu’un évènement a pu déteriorer les produits durant le transport. Dès lors, l’ensemble de l’historique des températures enregistrées par le Tag sont téléchargées sur un ordinateur et analysé.

Source suivre le lien : Siemens

Commenter cet article