Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Sébastien Duroy


  Mise en place à la fin de l'année 2010, l'identification électronique (RFID) facultative des bovins a doublé en 2012. Plus de 1500 élevages utilisent aujourd'hui les boucles électroniques. Valorisée avec les automates de ferme, la RFID bovine concerne essentiellement les élevages laitiers, de taille moyenne à grande. 

 

Au 1er janvier 2013, 1 553 élevages bovins utilisaient des boucles électroniques.

Ces élevages sont répartis sur 79 départements, avec une concentration plus forte dans les zones laitières. Début 2012, les utilisateurs étaient au nombre de 730.

77 000 boucles électroniques commandées :

-           59 % étaient des boucles de naissance,

-           41 % des boucles de rebouclage principalement destinées à  l’électronisation.

L’électronisation (remplacement d’une boucle conventionnelle par une boucle électronique) permet une valorisation immédiate de la technologie sur les vaches en particulier.


Profil des utilisateurs

Type de production

70 % des utilisateurs sont des éleveurs laitiers spécialisés.

Plus largement, en tenant compte des ateliers Lait des élevages mixtes, c’est 93 % des usages de la RFID qui concernent le secteur laitier.

Les boucles électroniques sont principalement utilisées avec les équipements de type DAL, DAC, compteurs à lait, robots de traite, portes de tri.

Type de production

Parmi les éleveurs laitiers qui utilisent des boucles électroniques :

-          27 % ont moins de 50 vaches,

-          57 % ont entre 50 et 100 vaches

-          16 % ont plus de 100 vaches.


La RFID est majoritairement utilisée dans des troupeaux de taille supérieure à la moyenne. Pour autant, cette technologie n’est pas uniquement réservée aux très grands troupeaux.

 

Les standards utilisés (HDX/FDX)

HDX, FDX

Sur l’ensemble des commandes réalisées en 2012, on dénombre :

-          68 % de boucles HDX,

-          32 % de boucles FDX.

Ce ratio reflète l'usage des standards par les équipements d'élevage du marché. Utilisé depuis de nombreuses années par une majorité de fabricants d'automates, le standard HDX reste majoritaire aujourd'hui sur le terrain.

De plus en plus de fabricants proposent désormais des matériels "full-ISO", compatibles avec les deux types de puces électroniques.

Voir la fiche-conseil sur la compatibilité des automates d’élevage et les boucles électroniques officielles.

Source: Sebastien Duroy de l'Institut de l'élevage.

Commenter cet article