Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

Les bonnes pratiques et la collaboration entre les entreprises devra être accentuée, pour une meilleure sécurité, et automatisation des processus devenant cruciale pour les entreprises Logistiques.

C’est ce qui ressort d'une étude du Centre de Recherche Technique VTT (Finlande), sur l’adoption massive de la RFID dans la Logistique : elle est inévitable, mais des obstacles restent encore à franchir.

Beaucoup d’acteurs se sont équipés de systèmes d’automatisation, mais souvent incompatibles entre eux.

"Les organisations de standardisation internationales ont déjà fait un gros travail, ce qu'il manque, c'est de traduire cela par une liste de recommandations claires à destination des acteurs du secteur".

Autrement dit, les « bonnes pratiques » restent à définir et  plus encore à mettre en œuvre.

D'après l’étude, la crise a ralenti l'adoption de la RFID mais ne l'empêchera pas. Bien sur, des décisions à prendre par de nombreuses multinationales de recourir à des systèmes RFID pourrait avoir un effet d'entraînement pour des entreprises de taille plus petite. "La mise en place de ces technologies est un processus de long terme, et ce processus est bien engagé". L'emploi de la technologie RFID dans la chaîne d'approvisionnement reste complexe à mettre en œuvre, puisque c'est un secteur qui implique de nombreuses parties prenantes. 

Les entreprises y ont en tout cas tout intérêt. "La RFID est le seul moyen d'améliorer l'efficacité de la logistique et d'en diminuer les coûts", rappelle l’étude.

En conclusion, la réduction des coûts n'est pas la seule raison qui poussera  les entreprises à l'adopter.  C’'est aussi une question de sécurité et d'automatisation des processus".

Pour plus d’information : http://www.vtt.fi/news/2010/04272010.jsp?lang=en

Commenter cet article