Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

Plusieurs entreprises industrielles de lin au Royaume-Uni et en France testent une nouvelle étiquette RFID qui est littéralement tissée dans un produit textile. Le E-Thread, développé par une start-up française  Primo1D, se compose d'une puce RFID très haute fréquence EPC (UHF) connectée à deux antennes de 10 centimètres de long s'étendant de part et d'autre de la puce intégrée dans un fil (qui pourrait être faite de polyester, de coton ,de laine ou de plastique ). Elle est ensuite tissée en vêtements, linge de maison, articles de luxe ou produits industriels. Parce qu’il est presque impossible d'identifier visuellement le fil en tant qu’étiquette RFID, il ne peut pas être localisé et retiré ou désactivé par des faussaires ou des voleurs, et sa durabilité permet au tag de resister aussi longtemps que le textile dans laquelle il est tissé.

 

 

La solution est le résultat du travail novateur réalisé par le CEA-Leti. Au début de 2013, le CEA-Leti a développé le fil ou des fils RFID dans le cadre d'un projet européen appelé Plate-forme pour les applications Advanced Smart Textile (PAST). Dominique Vicard, le développeur principal du fil à base de RFID au CEA-Leti  a cofondé la start-up Primo1D en Août 2013 pour développer et commercialiser le produit. Les deux entreprises sont situées à Grenoble.

 

Source : http://www.minatec-entreprises.fr/PRIMO1D

Commenter cet article