Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

Ce 21 mai 2010 Christian Estrosi, Ministre chargé de l’Industrie et maire de Nice,  a lancé la mise en place d’un bouquet de service bénéficiant de la technologie RFID Sans contact,  NFC (Near Field Communication).

A partir de ce jour, les Niçois pourront acquérir des téléphones mobiles et cartes bancaires sans contact équipés de la technologie RFID et auront ainsi accès à un bouquet de services.

Ce ”portefeuille électronique” ( Smart Wallet ou
"Osaifu-Keitai" comme le nome les japonais déjà fervents utilisateurs depuis plusieurs années) permettra de payer dans les commerces, d’utiliser les moyens de transport, de consulter des informations aux arrêts de bus et de tram, d’obtenir des informations culturelles dans des musées ou sur des sites et monuments historiques… autant de gestes de la vie quotidiennes simplifiés par le panel de services ”sans contact”: un bouquet de services publics.
Les perspectives offertes par cette technologie de pointe sont immenses pour les services publics locaux, notamment en matière de santé, d’aide aux personnes âgées ou handicapées mais aussi le domaine du développement économique et touristique.DSC02548

Seront testé dans la capitale Azuréenne:

1. le guide de musée mobile NFC
les visiteurs des musées vont pouvoir enrichir leur visite à l’aide d’informations contextualisées envoyées sur leurs portables NFC, tout simplement en effleurant des tags NFC avec leurs appareils.
2. Bpass+ un bouquet de services d’aide à la mobilité sur mobile NFC
Avec cette solution, les mobiles NFC verront leurs fonctionnalités s’étendre pour devenir : passe transport, permettre l’achat à distance de tickets ou abonnement, et fournir les horaires de passage en temps réel des bus aux points d’arrêts.
3. Une carte étudiante « virtuelle » en test dès la rentrée 2010 et aura pour but de créer une carte étudiante multiservices, embarquée dans des téléphones mobiles.

A suivre donc de près cet ambitieux programme, la suite des mises en œuvres et étapes successives.

Christian Estrosi a par ailleurs annoncé sa volonté de labelliser 3 villes importantes en France pour une déploiement similaire. L'objectif est de promouvoir le sans contact sur le territoire National et son déploiement a une échelle industrielle. Les entreprises françaises en pointe dans ces domaines devront en bénéficier.

Enfin,  le FSI (Fond Stratégique d'Investissement), bras financier de l'état, vient ainsi de participer au capital d' INSIDE contactless, pour l'aider notamment dans sa croissance par le rachat d'une des division d'ATMEL, à Rousset.

Commenter cet article