Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

Aujourd’hui, pour 8 centimes d’euros par tag et une quantité de 5 millions, on peut acquérir des Tags RFID passifs, sans piles, et qui peuvent fournir leur code d’identification unique à une base station (ou interrogateur) située jusqu’à plusieurs mètres de distance.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Simplement qu'il est possible (économiquement comme techniquement) d'apposer un tag passif RFID rendant  possible une mesure précise et rapide de pratiquement toute opération dans le secteur de la santé et singulièrement dans le cadre des hôpitaux et cliniques.

Simplement posé, un tag passif est le moyen le plus économique pour mesurer de nombreux paramètres (d'une part , pour ensuite corriger les écarts, erreurs, surcoûts, non-qualités, etc.) dans le cadre des opérations dans le secteur hospitalier.

Par exemple, des lecteurs RFID  peuvent être utilisés comme fixes ou mobiles afin d'améliorer et d'économiser sur un nombre varié de fonctions opérationnelles : la traçabilité d’objets, d'outils, de patients, de dossiers, le control de processus, la gestion de stocks, la pharmacie, la logistique, etc.

La flexibilité et la facilité de déploiement des tags RFID passifs, aujoud'hui,  complété par leurs types de formats variés et adaptés pour permettre leur fixation ou intégration dans pratiquement tout type de support : outillages, métal, liquides, bracelets, badges d’identification, etc…, est avérée.

Connaissant les contraintes économiques aujourd’hui difficiles du secteur de la santé, la RFID peut être un moyen de rendre les hôpitaux plus performants en réalisant des économies.

Il est possible aujourd'hui, compte tenu des coûts, de sélectionner une ou plusieurs premières applications critiques, et déployer une solution, fondée sur un problème concret, avec un bénéfice immédiat.

Ensuite, une expansion à d’autres départements ou opérations pourra nécessiter des technologies complémentaires comme la RTLS (Localisation) ou d’autre applications de RFID active, au fur et à mesure des resources et des besoins d’amélioration des opérations ou de recherche d’économies de fonctionnement, comme de l’amélioration de la qualité des services.

Mieux, la capacité d’intégrer des tags RFID passifs dans des appareils mobiles ou fixes, permet aux hôpitaux de bénéficier d’applications mettant réellement le Patient au centre des activités de l’hôpital.

Les applications potentielles des RFID , RTLS, M2M, etc. dans le secteur de la santé sont innombrables.

De nombreux exemples et cas d’usages  sont particulièrement parlant dans ce domaine et  sont disponibles sur demande auprès de FILFID.

 

Commenter cet article