Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

MAINtag a signé un important contrat de fourniture avec Bretagne Contrôle Laitier 35 et Bretagne Contrôle Laitier Ouest, pour l’identification RFID de 300.000 flacons d’analyse et 550 PDA RFID durcis destinés aux agents de traite. Après les Pays-Bas et la Suisse, MAINtag consolide ainsi sa position de leader mondial des solutions RFID destinées au contrôle et au paiement du lait.

 

Les Organismes du Contrôle Laitier français sont garants de la bonne gestion de l’échantillonnage de lait prélevé durant la traite, et coordonnent la remontée et la centralisation des données terrains et laboratoire.

 

En effet, chaque mois, les vaches françaises donnent un peu de leur « production » afin d’optimiser la « conduite de l’élevage ».

Chaque animal donne en moyenne 7.800 Kg de lait par lactation (environ 305 jours). Le lait prélevé en deux fois lors de deux traites successives (matin et soir), est préservé dans un flacon identifié par un tag RFID MAINtag dans lequel sont encodées les informations relatives à l’élevage (N° d’élevage, identifiant de l’animal, poids du lait, date, heure,…).  Ces données sont écrites électroniquement par l’agent de traite grâce au PDA MOBIpad M3 équipé du lecteur RFID MAINtag. Avant ce déploiement RFID des Contrôles Laitiers de Bretagne, les agents inscrivaient ces données sur papier grâce à une liste de pesée.

 

A l’issue des deux traites, l’agent de pesé synchronise son terminal grâce à une connexion GSM, Wifi, Bluetooth ou socle et remonte à l’ARSOE (Association Régionale de Services aux Organismes d'Elevage = Base De Donnée Régionale) les informations collectées.

 

Le flacon de son côté est expédié à l’un des laboratoires interprofessionnels de la région, URCIL ou LILLAB qui sont équipés de systèmes d’analyse automatisés (analyse : Taux butyreux, taux protéique, comptage cellulaire du lait, urée…). Une fois les analyses terminées, le laboratoire remonte à l’ARSOE (base de données) les résultats en utilisant l’identifiant du tag afin de les faire correspondre aux données préalablement transmise par l’agent de traite. Ces analyses sont envoyées à l’éleveur qui lui permettront d'optimiser la conduite de son troupeau, notamment la production par vache et la qualité du lait.

 

La région Bretagne est la plus importante sur le territoire national pour le contrôle laitier. Les temps de lecture et écriture, la sécurisation des données et leur transmission instantanée à la base de l’ARSOE, l’ergonomie du système en traite, et la fiabilité de la solution en laboratoire sont autant de facteurs qui valorisent et optimisent le travail des agents de traite, tout en offrant un retour sur investissement rapide (réduction des erreurs, des pertes d’information, et des temps de saisie).

 

Le MOBIpad M3 est un PDA durcis  spécialement adapté à ce domaine d’application : Rapport qualité prix, Robustesse (IP65), excellente autonomie, rapide, ergonomique, services de maintenance haute qualité,…). Il a par ailleurs été dévellopé à cette occasion d’un support porte-flacon permettant à l’agent de traite d’atteindre une efficacité maximum. MAINtag déploiera près de 600 de ces terminaux et a propose une garantie de 4 ans.

 

Commenter cet article