Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

le AIT Retrofit Package intègre l’ensemble de l’infrastructure matérielle, logicielle et intégration de services nécessaire aux Compagnies aériennes pour gérer les pièces des avions.

Le 3o décembre, Boeing annonce son partenariat avec Fujitsu dans le but de proposer et vendre une solution complète, clé-en main, dénommée AIT (automated Identification Technology) Retrofit Package, pour gérer les pièces d’avions dans leur cycle de réparation et maintenance.

 Le système sera vendu aux clients existants et prospects à partir de 2012 après une première année de test et pilotes.

La solution fournira des tags RFID Fujitsu ePC Gen 2 de 64-kilobyte spécialement designés pour l’aéronautique, des lecteurs Fujitsu, Motorola ou Intermec. Le middleware, logiciel destiné à gérer les données propres des compagnies, pourra être hébergé sur les serveurs des clienst ou bien sur les serveurs propres de Boeing.

Les services d’intégration et de maintenance seront aussi fournis par Fujitsu et Boeing.

 Les compagnies aériennes, détermineront a quel logiciel métier et comment sera interfacé le middleware .

Il s’agit d’un projet datant de 2005 qui avait été mis en sommeil compte tenu de la conjoncture économique.

 Il a été relancé en février 2010 date à laquelle Boeing a lancé le département AIT en lançant l’élaboration de l’offre, et pour répondre ainsi à la demande de bon nombre de clients, qui,  comprenant l’intérêt majeur de la RFID, se sentent néanmoins incapable d’implémenter une solution propre explique Phil Coop, le patron du département AIT chez Boeing.

Dans un premier temps, Boeing enverra ses propres ingénieurs auprès de ses clients du AIT Retrofit Service, établira les besoins, installera les systèmes, tags, lecteurs portables, et intégrera le midware avec le système propre du client et enfin se chargera de la maintenance du sytème, détaille M. Coop.

Bref Boeing se positionne comme Intégrateur Global RFID dans l'aéronautique!

Au début Boeing et Fujitu, utiliseront les lecteurs et systèmes disponibles sur le marché et « sur étagères ». Dans un second temps,  ils travailleront ensemble pour développer des systèmes et matériels RFID spécialement conçu pour les besoins des clients et de l'offre dans ce secteur.

 Jusquà ce que le système soit commercialisé en 2012 des développements sont en cours et les partenaires valideront les cas d’usages et fonctionnalités de la solution.

Boeing travaille, bien sur, avec le Federal Aviation Administration, et sa contrepartie Japonaise la  Japan Civil Aviation Authority, pour obtenir leur approbation pour l'usage des données stockées dans les tags comme source d’information valide et conforme pour les inspections de contrôle des autorités compétentes.

Source : RFID journal

 

Commenter cet article