Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

 

Airbus a choisit la technologie FLYtag™ pour marquer des milliers de pièces et de composants sur l'A350 XWB afin d’améliorer la maintenance et la logistique

 

Paris, FRANCE et Waltham, MA USA - 19 Janvier, 2010 - MAINtag SAS, le leader du marché des systèmes RFID et Tego, Inc, fournisseur de puce RFID large mémoire, ont annoncé aujourd'hui que le FLYtag™, produit conjointement développée sera utilisé pour la première fois dans le cadre de l’identification de milliers de composants de la flotte A350 XWB, nouvel avion d’Airbus (Bourse de Paris: EAD).

 

MAINtag--FLYtag.jpgMAINtag agit en tant que chef de file et principal fournisseur du contrat signé sur plusieurs années avec Airbus pour la livraison de la dernière génération de tags RFID à large mémoire pouvant contenir  les dates et informations de conception ainsi que l’historique complet de l'entretien des pièces de l’avion, ce qui permettra l’optimisation des opérations de maintenance, réparation et révision (MRO : Maintenance, Repair & Overhaul). La combinaison des expertises de MAINtag dans la conception et la fabrication de tag aéronautique durcis et Tego dans les puces à large mémoire, permet l’émergence des premiers tags RFID passifs large mémoire conformes aux spécifications aéronautiques mondiales afin d’atteindre les objectifs d’Airbus au sein de la chaine de valeur traçabilité.

 

L'A350 XWB utilisera la solution FLYtag™ de MAINtag, intégrant la puce RFID large mémoire de Tego (TegoChip™), afin de marquer plus de 1.500 composants et systèmes en zone pressurisée et non pressurisée de chaque avion.  MAINtag et Tego offriront la technologie FLYtag ™ sur l’ensemble de la flotte. L'A350 XWB sera le premier appareil d'Airbus à utiliser la RFID sur des composants et systèmes embarqués et sera mis en œuvre avec la participation des équipementiers d'Airbus. Ce programme vise à déployer des étiquettes RFID durcies à large mémoire sur les pièces embarquées, permettant  une meilleure gestion de la configuration des appareils, une amélioration de la maintenance en ligne, l'optimisation des ateliers de réparation et de la logistique de stockage, ainsi que le suivi de la charge utile et le contrôle des pièces à durée de vie limitée.

 

"FLYtag™ offre le meilleur compromis de mémoire, dimension, poids, distance de lecture et temps d’accès, qui atteignent voir surpasse les exigences spécifiques d'Airbus», a déclaré Bruno Lo-Ré, président de MAINtag.

 

La puce passive RFID à large mémoire de Tego supporte jusqu'à 32Kbytes de données et est actuellement disponible avec la gamme FLYtag™ compatible métal fabriqué par MAINtag dans une configuration 4Kbytes puis 8Kbytes à court terme. Avec 32 000 bytes de capacité mémoire, la puce  TegoChip™ dépasse de loin les 512 bits couramment disponibles aujourd’hui sur le marché. Dans le cadre du contrat d'Airbus, MAINtag fournira le FLYtag™ sous deux formats pour une utilisation sur métal, ce qui facilitera l’implantation sur tout type de composants et systèmes. MAINtag proposera d’ici la fin 2010, une mémoire de 8Kbites et davantage dans les prochaines années.

 

«Nous sommes très fiers d'avoir été choisi par Airbus, et sommes ravis de travailler avec MAINtag afin de livrer les premiers tag RFID embarqués qui permettront à Airbus et ses fournisseurs de disposer de la technologie RFID rapidement," a déclaré Timothy Butler, président et pdg Tego, Inc


Bruno Lo-Ré poursuit, «La combinaison de l'expertise MAINtag et Tego apporte la technologie RFID la plus avancée sur le marché pour les applications qui nécessitent une grande capacité de mémoire dans des environnements hostiles. "

 

Le nouveau FLYtag ™ sera disponible au début de 2010.

 

Commenter cet article