Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Rousseau

Philips Semiconductors s’oriente vers un effort de lobbying pour convaincre les décideurs d’adopter la technologie d’étiquetage RFID (identification par radiofréquence).

Lors d’une réunion à l’OCDE le mercredi 5 octobre à Paris, Indro Mukerjee, vice-président exécutif des activités Identification et Automobile de Philips, a annoncé que la RFID serait la technologie sensorielle « à intelligence électronique » la plus répandue du 21ème siècle. Il a indiqué que la RFID relierait les machines, les biens et les personnes tout en mesurant et en calibrant les habitudes des consommateurs.

 Avec un milliard d’étiquettes RFID prévues d’ici à 2015, « il est capital que nous fassions bien les choses » en définissant les normes internationales, a expliqué M. Mukerjee. Il a conseillé aux décideurs de ne pas tirer de conclusions trop hâtives sur les questions de confidentialité qui sèment la pagaille. De même, il a assuré aux délégués que les fabricants d’étiquettes RFID ne prenaient pas la confidentialité à la légère.

 « On ne peut pas se voiler la face », a-t-il dit en ajoutant que les deux camps devaient trouver un équilibrer entre « les énormes avantages sociaux de la RFID et le fait de tout suivre à la trace. »

 Selon Claudia Loebbecke, professeur à l’université de Cologne, « la technologie sera au rendez-vous. On ne peut plus l’arrêter ». Elle espère au moins que l’OCDE « éduquera les consommateurs, les gouvernements et les personnes chargées des réglementations. » D’ailleurs, plutôt que des réglementations, « Nous avons besoin de mandats de la part des gouvernements et de l’industrie  pour nous aider à créer une plus grande base clientèle en technologie RFID », a déclaré M. Mukerjee.

 Des pays comme le Japon et la Corée du Sud soutiennent déjà fortement la technologie RFID. Taiichi Inoue, conseiller en chef chez Nomura Research Institute, a déclaré que la politique de l’état qui a favorisé le déploiement de l’infrastructure large bande avec le slogan « e-Japan » se tournait maintenant vers un réseau à base de RFID appelé « u-Japan », U comme « Ubiquitous ».

Un délégué finlandais de l’OCDE a demandé si les gouvernements devaient promouvoir la technologie RFID en rendant son utilisation obligatoire, tout comme de nombreux gouvernements encouragent l’adoption des normes de télévision numérique et de la large bande. 

 Daniel Caprio, secrétaire général adjoint du commerce pour la politique des technologies, a présenté une liste d’applications RFID aux Etats-Unis. Cette liste mentionnait les transpondeurs d’autoroutes à péage, les clés antivol de voitures, les étiquettes RFID pour les médicaments et d’autres applications dans le domaine de la santé.

 M. Caprio a expliqué qu’Intel Corp., par exemple, était en train d’expérimenter un certain nombre d’applications dans le domaine de la santé comme le suivi des prélèvements sanguins et des patients.

 Les étiquettes RFID pourraient également être utilisées en tant que détecteurs de température sur les biens périssables ou pour suivre des produits à base de viande dès leur origine.

 Delta Airlines utilise aussi des technologies RFID pour surveiller la performance des moteurs des avions. La compagnie compare les données en cours avec les données passées et peut ainsi anticiper d’éventuels problèmes. De même, cette technologie peut être appliquée à la surveillance de la pression des pneumatiques des voitures, a-t-il ajouté.

 Philips fera bientôt la promotion de la technologie RFID pour des applications de communication en champ proche (NFC) associées à d’autres technologies sans fil comme le Bluetooth et le Wi-Fi. Le RFID devrait simplifier les problèmes complexes d’interface comme l’appariement de télévisions et de téléphones-appareils photos Bluetooth, a précisé M. Mukerjee. Des solutions alliant la communication en champ proche à d’autres technologies sans fil devraient apparaître en 2006 sous forme de module, a-t-il conclu.

 Abstract de l'article paru dans l'EETimes

Commenter cet article