Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Rousseau

 Une récente étude de marché “RFID in Pharmaceutical Sector 2005” éditée apr RNCOS aborde l’intégration de solutions RFID afin de lutter contre la contrefaçon des médicaments. Apparemment, les retours sur investissements attendus sont à très court terme. A la lumière de récents développements, la croissance de la RFID dans le secteur pharmaceutique devrait très vite remplacer le code-barrs, plus particulièrement dans tous les cas où on pourra l’utiliser pour éviter les erreurs d’administration de médications.

 

Le problème de la contrefaçon est par ailleurs une épine de plus en plus douloureuse dans le pied des grands labos. Aussi, pouvoir éviter la diffusion de ces contrefaçons est au cœur de la lutte menée depuis quelques années. S’il faut en croire les récents rapports concernant ce sujet, la perte de chiffre d’affaires du fait de cette activité criminelle a atteint les 45 millions de dollars en 2004. Ceci explique pourquoi la valorisation de l’adoption de la technologie RFID dans ce secteur a été estimée à quelque 300 million de dollars pour 2004. Or, si les investissements sont importants, ils sont suposés pouvoir réduire de plus de 50 % les problèmes liés à des erreurs de médication.

 

Toutefois, il ne faut pas se leurrer. Bon nombre d’hôpitaux n’ont pas les moyens de s’offrir cette nouvelle technologie. N’empêche que ceci ne semble pas décourager ceux qui ont décidé de basculer en RFID et d’ainsi garantir la totale sécurité des patients dans les centres qui adopteront la RFID.

 

Commenter cet article