Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Rousseau

Selon une récente étude publiée par ABI Research, la montée en puissance de l’identification électronique et le déploiement de vastes infrastructures supportant cette approche devraient avoir pour conséquence une expansion rapide des marchés internationaux de la RFID (et des technologies biométriques, avec parfois si ce n’est souvent un couplage des deux). Les principaux acteurs de ce segment sont les grands noms de la carte à puce dont notamment Gemplus, Axalto, Infineon et Philips. Engagées dans des productions de masse à faible valeur ajoutée, ces entreprises voient dans ce marché une belle opportunité de faire des marges spectaculaires sur des produits à très forte valeur ajoutée. Si en 1998 le premier pays à avoir franchi le pas du passeport électronique fut la Malaisie, l’impulsion vient aujourd’hui d’une part des USA qui veulent disposer dès octobre 2006 d’e-passeports à identification biométrique et de la Chine qui bascule vers la RFID pour sa carte d’identité nationale. Toutefois, ABI Research estime que la production en masse de telles cartes RFIDisées ne débutera réellement qu’en 2007 ou 2008 avec la mise en application des initiatives lancées par la France et le Royaume Uni, avec le passage du permis de conduire USA en RFID, etc…

Commenter cet article