Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michel Rousseau

La NFC est une application de la technologie RFID ayant pour objectif l'interconnexion entre différents objets communicants et permettant notamment de configurer une connexion sans fil instantanément et ce sans aucune connaissance particulière du réseau employé. Le protocole NFC offre aussi ceci de particulier de pouvoir permettre le transfert de données en bas débit.

Pour que les deux appareils communiquent, il suffit de les rapprocher l'un de l'autre sur ce que l'on appelle un hot spot (zone où se situe la puce NFC). Une telle action déclenche automatiquement l'interfaçage sans fil (NFCIP-1) qui configure automatiquement une connexion au réseau point çà point (Bluetooth LP, WiFi,…).

Après que les données de configuration aient été transmises via le protocole NFC, la connexion ainsi établie peut continuer son fonctionnement, même si l'on écarte un tant soit peu les appareils en cours de communication (ceci en fonction des spécifications du type de connexion choisie).

Il est ainsi par exemple possible de prendre des photos sur son PDA et en approchant ce dernier du hot spot de son téléviseur de les transmettre à celui-ci pour visualisation.

La bande de fréquence utilisée par la NFC est celle des 13,56 MHz. Celle-ci est intéressante car elle est considérée comme ouverte et peut être exploitée sans aucune licence particulière. Elle permet une communication à une distance comprise entre zéro et 20 cm, cette faible distance ayant pour intérêt de permettre une sécurisation indirecte de l'échange de données. Toutefois rien n'empêche d'ajouter des couches de protection cryptographique pour sécuriser plus avant la communication.

Quant au débit, il varie entre 106 et 404 kbps (selon les types de connexion NFC choisis).

Lorsque l'on désire transférer une quantité importante de données entre deux terminaux NFC (dont par exemple un téléphone portable), il faut en premier lieu rapprochait presque en contact le téléphone du hot spot du terminal choisi, ce qui permet d'ouvrir une connexion NFC. Après, par exemple, l'échange des paramètres de configuration de type Bluetooth LP (ex Wibree), les deux appareils établissent une clé secrète. La communication Bluetooth est alors automatiquement établie et la connexion NFC se ferme.

Il est alors possible d'écarter plus avant le téléphone du terminal, les données alors transmises entre les deux éléments l'étant par la session Bluetoth.

On peut soit travailler en mode actif, les deux appareils étant alors capables d'émettre des ondes pour établir la connexion, ou en mode passif, auquel qu'un seul le lecteur émettra des ondes. Dans ce dernier cas, c'est le chipset du terminal passif (ou de la carte NFC) qui utilise l'énergie du lecteur pour transmettre les données (comme c'est le cas avec la plupart des étiquettes RFID classiques).

Commenter cet article