Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michel Rousseau

Des chercheurs allemands aident les fromagers de la région des Asturies au nord de l'Espagne à appliquer les dernières techniques en matière de logistique à leurs opérations à petite échelle.

Le projet est financé par l'UE dans le cadre du programme INTERREG IIIC et par la région allemande du nord de la Rhénanie-Westphalie.

Le Queso Cabrales est un fromage bleu de la région des Asturies, fabriqué à partir d'un mélange de lait de vache et de chèvre, et qui mûrit dans des caves aménagées dans des grottes de montagnes. Ce fromage est fabriqué dans des entreprises familiales, qui le produisent en petite quantité.

Néanmoins, ces agriculteurs, au même titre que toutes les entreprises de l'industrie de l'alimentation humaine et animale, doivent se conformer à la législation de l'UE qui exige un suivi et une traçabilité de leur produit tout au long du processus de production. À cette fin, les scientifiques de Dortmund, en collaboration avec un laboratoire d'État sur l'alimentation en Espagne, se sont tournés vers la technologie RFID (identification par radiofréquence).

«Le projet vise à mettre au point un étiquetage fiable pour chaque fromage, qui s'applique à la première étape de production (remplissage du moule de lait cru), survit au processus de maturation et accompagne le fromage jusqu?au processus d'emballage puis au dépôt dans les magasins d'alimentation», a déclaré le professeur Rolf Jansen, chef du département de logistique à l'Université de Dortmund.

Au cours de la première étape de production, un transpondeur est placé sur le fromage; le défi pour Jansen et son équipe a été de mettre au point un transpondeur suffisamment petit pour permettre au fromage de respirer pendant le processus de maturation. Ils ont également dû s?assurer que les fibres ou parfums extérieurs ne pénètrent pas le fromage au cours du processus.

Pendant le conditionnement, le transpondeur est retiré et est remplacé par un numéro de série. Cela permet de retracer l'origine du fromage depuis le comptoir du supermarché. Enfin, le client pourra également en apprendre davantage sur le fromage qu'il vient d'acheter. Le numéro trouvé sur l'emballage peut être inscrit sur un site web, ce qui permet au consommateur de trouver la ferme qui a fourni le lait utilisé pour la production du fromage, la date à laquelle il a été confectionné et le temps qu'il a passé dans les caves de maturation.

Quelque centaines de fromages arboreront des étiquettes RFID, qui ne peuvent être écrites ou lues que par une station de données ou un terminal mobile de poche. Les lois de l'UE consistent à prévenir une répétition des phénomènes de craintes alimentaires comme avait été le cas, par exemple, avec la viande avariée. Grâce à la technologie RFID, en cas de rappel d'un certain produit, des groupes spécifiques d'aliments peuvent être rapidement identifiés et supprimés des rayons de supermarché.

Commenter cet article