Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michel Rousseau

L'université de Boulder au Colorado vient de mettre au point un système de détection des besoins d'irrigation original.

Celui-ci utilise en effet des tags actifs RFID couplés à des capteurs hygrométriques, lesquels permettent le déclenchement d'une alerte dès que le seuil d'hydratation de cultures de pommes de terre ou de maïs baisse dangereusement.

Ce système, commercialisé par la société Agrihouse, permet d'optimiser l'arrosage des cultures et devrait être étendu à l'épandage d'engrais.

Comme le souligne le président de cette société, Richard Stoner : " Ce système permet d'interfacer le monde végétal et le monde numérique pour transmettre au système d'information de l'agriculteur les besoins spécifiques d'une culture, lesquels varient considérablement d'un terrain à l'autre, voire même au sein d'un même champ ".

AgriHouse vient d'ailleurs d'être primée par la NSF (National Science Foundation) pour ce développement.

Commenter cet article