Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Michel Rousseau

Régler le trafic des taxis prenant des passagers sur les terminaux 1 et 3 de CDG n'est pas une mince affaire. C'est pourquoi ADP a décidé d'y implanter une trentaine de bornes RFID qui servent à comptabiliser les taxis en attente, ceci afin de pouvoir réguler les flux et anticiper sur les besoins. Bref, on sait à tout instant le nombre de taxis entrants, en attente, ou en cours de sortie. Pour que l'opération soit efficace, les taxis n'ayant pas de tags sont exclus des zones d'attente. Cette mesure a d'ailleurs permis de tagger quelque 15000 véhicules qui y ont trouvé un très net intérêt (tout comme les usagers), puisque le système a permis de réduire de près d'un tiers les temps d'attente. Sur le plan opérationnel, dès qu'un chauffeur taggé entre dans la zone de l'aéroport, un panneau lui donne les délais sur les deux terminaux, ce qui lui permet de choisir où s'engager. Ce chantier, confié au fabricant français Balogh, devrait être étendu à d'autres services aéroportuaires.

Pour rappel, ce fabricant qui dispose de 3 sites de recherche et de 3 sites de production a réalisé en 2006 un C.A. de 13 millions d'euros.

Commenter cet article