Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

En Septembre dernier, en prévision de la demande importante du marché, TOSHIBA a mis en place la plus importante solution RFID en Europe dans son usine de Regensburg spécialisée dans la configuration des PC portables.

Constructeur de PC portables, TOSHIBA s’était fixé comme principal objectif d’augmenter la disponibilité des produits de façon significative via un processus logistique plus efficace, en supprimant les erreurs au niveau de la chaîne d’approvisionnement et du traitement des ventes, sans augmentation du coût total.

Six mois et deux millions d’étiquettes RFID plus tard, TOSHIBA est en mesure de confirmer que les bénéfices attendus ont largement dépassé les objectifs.

Deux indicateurs contradictoires améliorés en même temps : le volume et le coût

L’objectif était de passer la capacité de traitement quotidienne des PC portables d’une moyenne de 9,500 unités par jour à environ 15,000 unités par jour. A la fin du mois de janvier 2007, la moyenne journalière a atteint 17,300 unités par jour, une augmentation de 81 pourcent grâce à l’introduction de la solution RFID. Selon les clients, la capacité de traitement quotidienne a atteint un taux de précision de 99.97 pourcent.

La solution intégrée combine l’expertise de TOSHIBA TEC, fabricant d’imprimantes RFID, d’UPM Raflatac, fabricant d’étiquettes RFID et ADT Security/Tyco, fournisseur de matériel de lecture RFID.

Cette solution assure un flux continu des palettes à travers un unique portique RFID, qui réalise, en une seule opération, la lecture et l’enregistrement du contenu complet de chaque palette. Après avoir passé le portique RFID, les palettes sont prêtes à être stockées pour de nouveaux traitements.

Ce projet RFID a permis d’éliminer les goulots d’étranglement entre la production et l’entreposage des produits finis ; cela a entrainé une économie de 75 pourcent sur le temps de traitement et une réduction de 40 pourcent du coût de réservation par unité. D’autres économies secondaires deviennent apparentes à mesure que le projet avance.

L’implémentation de cette solution montre les avantages tangibles de la RFID pour les fabricants dans leurs processus, indépendamment des directives d’adoption RFID énoncées par les clients, précise Andreas Unterbusch, le chef de projets RFID de TOSHIBA. “Avec des PC portables individuellement marqués, nous répondons d’ores et déjà à l’évolution prévisible des besoins de la distribution.”

TOSHIBA procède actuellement à la mise en sous-traitance du processus de configuration des PC portables de l’usine de Regensburg. La solution RFID constitue un avantage compétitif majeur pour les partenaires sous-traitants et permettra à TOSHIBA de continuer avec succès son activité commerciale sur le marché européen.

Commenter cet article