Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Telepathx Ltd, société australienne basée à Melbourne, annonce avoir développé un capteur RFID à bas coût utilisable dans le cadre de son réseau autoadaptatif RFID Urban RFID Mesh Network, ceci afin d'assurer plus vite et mieux le suivi et la localisation des perturbations sur les lignes électriques.

Ce capteur, de la forme d'une minuscule bouteille, a été développé afin de résoudre les problèmes posés par les transformateurs antédiluviens dont est équipée l'Australie.

L'objectif a ici été de fabriquer un capteur extrêmement endurant qui puisse être omniprésent sur le réseau. Il peut détecter toute variation thermique hors des seuils pré fixés sur n'importe quel appareillage électrique ou mécanique, puis reporter l'incident par le réseau GSM Telstra. C'est le premier outil capable de fournir un monitoring thermographique infrarouge temps réel d'une infrastructure réseau comportant des millions de pièces.

Ce système devrait permettre de réduire les microcoupures de 2,5 milliards à moins d'un milliard par an.

Mais ce qui est particulièrement intéressant, c'est que ce capteur fonctionne en toute autonomie et ne nécessite aucune alimentation pour détecter les anomalies, puisqu'il utilise une fonction mécanique pour effectuer indéfiniment sa tâche.

Baptisé TPX-VRF, ce capteur permettra aussi d'éviter bon nombre de départs de feu sur les lignes haute tension. Sa durée de vie est donnée pour 10 à 12 ans en fonctionnement 24-7 sans la moindre maintenance ni la moindre gestion. La détection de toute source de chaleur excessive irradiée ou transmise par convection s'effectue dans une plage de + - 2 ° selon un seuillage préprogrammé. Ce système devrait coûteur environ 1500 $ par kilomètre (en fonction de la saturation des capteurs.

Pour en savoir plus : www.telepathx.com

Commenter cet article