Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

La commission européenne a formellement adopté deux plages de fréquences UWB (Bande ultralarge) allant de 3,4 à 4,8 GHz et de six à 8,5 GHz, c'est deux bandes devant être respectivement utilisées par les membres de la communauté. Ceci risque de poser quelques problèmes de limitation de fréquences pour certains acteurs de ce marché, lesquels de ce fait devront modifier leurs produits pour répondre à ces limitations. Les 27 membres de l'union ont six mois pour ratifier cette décision.

Ce qu'il convient de noter en premier lieu, c'est que ces bandes de fréquences sont été avant tout attribuése à l'usage de tags et capteurs RFID UWB, n'est pas seulement, puisque certaines applications (réseaux, ustensiles WB) pourront également utiliser ces plages.

Rappelons que l'UWB est une technologie sans fil à l'origine destinée à transmettre des données sur de petites distances. À la différence des signaux RFID HF et UHF, qui opèrent sur une bande de fréquences très étroites, les appareils UWB transmettent sur un spectre plus large pour une faible consommation d'énergie, ce qui peut poser certains problèmes d'interférences avec d'autres technologies. L'European Conference of Postal and TelecommunicationsAdministrations (CEPT) a entrepris des recherches sur cette technologie dans le cadre d'un mandat qui lui était confié par la commission européenne. La CEPT a ainsi examiné un ensemble de conditions techniques en fonction de règles de compatibilité afin de démontrer comment les transmissions UWB pouvait éventuellement affecter d'autres utilisations du même spectre.

La décision de la commission est en fait une bonne nouvelle aussi bien pour les utilisateurs finaux que pour les acteurs de ce marché. Certains, tel le fabricant britannique Ubisense, ont applaudi des deux mains. Cette société commercialise un système de localisation temps réel qui opère dans la plage de 5,8 à 7,2 GHz. Comme le souligne son vice président développement : « cette décision va surtout de permettre de vendre nos produits sans devoir à un chaque fois obtenir une licence de fréquences pays par pays». Toutefois pour certains autres fabricants de systèmes UWB, cette ouverture du spectre va nécessiter une certaine transition. En effet, certains dispositifs opèrent dans la bande des 5,925 à 7,250 guerres se, il s'agit principalement de produits américains qui devront donc s'adapter en termes de bande pour pouvoir être compatible avec les fréquences européennes. Parmi ces systèmes, outre des solutions RTLS, on note pas mal de systèmes RFID.

Commenter cet article