Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

L’entreprise familiale fondée en 1959 et qui fournit près de 1 million de pièces chaque année dans 14 pays a décidé de remplacer ses codes barres traditionnels par des tags, elle souhaite ainsi mieux gérer ses stocks et ses livraisons en magasins.
« Chaque année, c’était un véritable cauchemar ! Nous affrontions des problèmes de stock et manquions d’informations sur les produits en transit. Puis en 2004,  nous avons découvert la technologie RFID et l’avons mise en place », souligne Götz Pfeifferling.
Aujourd'hui, les fournisseurs asiatiques du fabricant se chargent d’étiqueter les emballages des articles avec des tags RFID (une première lecture des puces étant effectuée sur place, ce qui permet de savoir exactement quels sont les articles placés dans les containers). Toutefois, pour pouvoir gérer toutes ces données, il a fallu changer le progiciel de gestion intégré. Le choix de l’entreprise s’est porté sur Microsoft Dynamics. Ce progiciel permet de conserver et de suivre toutes ces données.
L’objectif de Lemmi Fashion est désormais de pousser les magasins clients à adopter la RFID, notamment pour faciliter les passages en caisse.

Commenter cet article