Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

  Si à San Francisco vous voyez soudain un panneau publicitaire interactif annoncer "MOTOR ON JIM" vous pouvez être sûr quelqu'un dénommé Jim est est en train de conduire sa MiniCooper et que cette dernière a reçu pour nom de baptême le même prénom que son propriétaire.
De fait, il s'agit d'une expérience lancée il y a quelques jours et qui a pour but d'offrir via la RFID des messages personnalisés aux conducteurs des célèbres voitures britanniques. C'est en fait la clé de contact de la Mini qui a été RFIDisée pour offrir un service considéré comme très "tendance" par le département marketing de la marque (laquelle, rappelons-le, appartient désormais au groupe BMW).
Ce pilote (sic) est actuellement en cours sur 4 villes, dont la capital de la côte ouest, New York, Chicago et Miami. Sur ces 4 villes, quelque 4500 conducteurs/trices de Mini ont été invités à participer à ce test grandeur nature. Ayant rempli sur Internet un formulaire comportant leur nom, le surnom de leur véhicule, leur profession et différentes informations sur leur mode de conduite, ils ont reçu une clé électronique qui fonctionne dans un rayon de 1,5 Km du panneau publicitaire.
Une fois à portée de celui-ci, ils reçoivent des messages personnalisés (depuis un simple bonjour jusqu'à l'horoscope du signe concerné).
Le panneau publicitaire interactif implanté dans chaque mégalopole restera en place un an, délai au bout duquel Mini évaluera si un déploiement plus important doit être envisagé ou non.
Bref, de la RFID au service du marketing, puisque, comme le souligne l'un premiers souscripteurs de ce nouveau service : "Le marketing de Mini proclame haut et fort que chaque client est unique et privilégié et qu'il appartient à un club de pionniers en matière de High Tech".
Il ne faut toutefois pas penser que cette expérience est la seule du genre. Honda l'a déjà expérimenté en proposant les conducteurs de se brancher sur une fréquence FM leur étant réservée. Bref, aujourd'hui la RFID parle aux consommateurs. Mais pour leur dire quoi au juste ?

Commenter cet article