Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

L'identification du bétail a été l'une des premières applications de la RFID (ce, en basse fréquence et depuis le début des années 80). Ce secteur ne faisait guère parler de lui, même si une part de plus en plus importante du cheptel se trouve taggée (notamment afin de suivre les possibles pandémies pouvant se répandre parmi cette importante source d'alimentation humaine).

Or, voici que Somark Innovations révolutionne cette industrie en annonçant des tests réussis sur la première encre RFID (sans puce) biocompatible. Testée sur du bétail et des rats de laboratoire, elle a démontré l'efficacité des lectures une fois tatouée par injection sous la peau de l'animal.

Outre le bétail, cette technologie devrait trouver également de nombreux débouchés au niveau des animaux domestiques, de la boucherie (tatouage des quartiers de viande). On parle même de ces tatouages pour le personnel militaire !

Comme le souligne Ramos M. Mays, directeur du projet : " Il est désormais possible de créer une empreinte biométrique synthétique ou de capter celle-ci grâce à cette technologie RFID, laquelle permet de lire l'identifiant au travers de la fourrure de l'animal".

Utilisée notamment pour prévenir toute extension aux USA de la maladie de la vache folle, l'encre de Somark devrait rencontrer un franc succès.

Pour en savoir plus ou pour contacter la société :

http://www.somarkinnovations.com  ou mark@somarkinnovations.com

Commenter cet article