Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

 
Le boom de la RFID dans la distribution ne s'est pas matérialisé, s'il faut en croire notre collègue Raghu Das d'IDTechEx.
L'étude menée par ses soins démontre que les progrès de la RFID dans le retail en 2006 ont été freinés par des problèmes techniques et par le prix encore élevés des tags.
Au niveau des pallettes et des caisses, pas plus de 250 à 300 millions de tags ont été apposés en 2006, soit moins que pour des niches de marché comme les messageries et le marquage du bétail.
Ce qui pèche pour le moment, c'est le manque de retours sur investissement substantiels, ceux-ci n'étant véritablement effectifs qu'au niveau d'un marquage par article. Par ailleurs, comme le souligne Ragu : " Si certains détaillants taggent bien les pallettes et les caisses en quantité, c'est trop souvent pour des produits à faible marge qui n'en valent pas la peine".
Pourtant, certains segments de ce marché sont prometteurs, comme le marquage des bagages et des conteneurs de frêt, lesquels s'envisagent en milliards de tags/an.
Pour l'heure ce sont les US qui restent le premier adopteur de solutions RFID, suivi désormais de près par la Grande-Bretagne en nombre de projets.
 
 

Commenter cet article