Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

GS1 France et 1SYNC ont annoncé aujourd’hui une collaboration visant à synchroniser des données mondiales standardisées via le Global Data Synchronization Network (GDSN) entre les clients 1SYNC et le marché local français.
Cette collaboration fournit un seul point d’entrée dans le GDSN, assurant un accès mondial aux partenaires commerciaux par le biais d’une seule banque de données mondiale, éliminant ainsi la nécessité pour les partenaires commerciaux d’être membres de banques de données multiples.
À l’heure actuelle, quatre détaillants français de premier plan représentant une portion dynamique du marché du détail français (Leclerc, Système U, Hypermarchés Cora, et Supermarchés Match), utilisent avec succès la connexion d’interopérabilité entre la banque de données GS1 France (Parangon) et la banque de données 1SYNC pour échanger des données avec des fournisseurs mondiaux dont Georgia-Pacific, Vania Expansion, Nestlé et Nestlé Waters.
Didier Chaugne, directeur de projet GDS de Lucie, l’organisation d’achat de Système U et de Leclerc, a commenté en ces termes : « Lucie a toujours été engagée envers la synchronisation des données et supporte pleinement les standards Global Data Synchronization (GDS) qui sont opérationnels aujourd’hui. Nous sommes désormais en mesure d’obtenir des avantages en temps réel de cette capacité d’interopérabilité ».
GS1 France et 1SYNC ont collaboré pour créer des attributs locaux conformes aux standards, tels que les informations fiscales et les informations de facturation d’articles requises par le commerce français pour faire de cette connexion d’interopérabilité une réalité. Grâce à cette collaboration, des milliers de nouveaux articles seront ajoutés au réseau et au GS1 Global Registry(R) qui est un référentiel unique où les données articles de base sont enregistrées.
S’exprimant sur cette collaboration, Menouar Lounes, gestionnaire des données permanentes de Provera, l’organisation d’achat des Hypermarchés Cora et des Supermarchés Match, a déclaré : « Nous soutenons pleinement cet effort. Grâce à ces standards, nous pouvons désormais synchroniser rapidement les données de chaîne logistique. Il s’agit de la première phase et nous sommes en train d’exploiter les standards de prix récents pour synchroniser les prix et la promotion. »
Les avantages réalisés par ces fournisseurs et détaillants implémentés incluent notamment des délais réduits pour publier les données articles, une réduction du processus manuel, et l’assurance de données de haute qualité.
D’après Pierre Georget, PDG de GS1 France : « Cette collaboration prouve que le marché français est prêt à synchroniser ses données via le GDSN. Elle prouve également que le réseau mondial permet une interopérabilité entre des Banques de données mondiales (1SYNC) et locales (Le Parangon). Ce faisant, GDSN permet aux petites et moyennes entreprises de faire partie de la chaîne d’approvisionnement et de demande mondiale. La raison principale du succès de cette implémentation est l’engagement des partenaires commerciaux envers les standards GS1. Aujourd’hui, la plupart des détaillants français ont des plans actifs en place pour une implémentation GDS en 2007 car ils savent que l’infrastructure est désormais prête. »
À propos de la collaboration entre 1SYNC et GS1 France, Bob Noe, PDG de 1SYNC, a ajouté : « Cette connexion d’interopérabilité a été établie pour répondre aux exigences de notre communauté de clients. Nous avons veillé à ce que cet effort collaboratif soit complètement aligné sur les standards, et il constitue une excellente démonstration d’interopérabilité via le GDSN. »

Commenter cet article