Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

 
NCR Corporation vient de montrer récemment comment la RFID  (identification par radiofréquence), une technologie associée aux secteurs de la distribution, de la fabrication et des transports, peut être utilisée pour personnaliser davantage les services offerts aux consommateurs dans les agences bancaires.
 
Comment ça marche ?
Le nouveau concept développé par NCR pour les agences bancaires est le portique RFID, une arche équipée de lecteurs RFID qui lit les données de la puce intégrée à la carte bancaire, le téléphone portable ou l’assistant numérique personnel (PDA) équipée de cette technologie.
Grâce à ce service basé sur une autorisation activée dans l'agence, les informations d'un client pourraient être envoyées électroniquement au guichetier, au directeur de l'agence ou au responsable des prêts afin de les avertir de l'arrivée d'un client spécifique. 
 
La RFID au service du client
Par exemple, les informations contenues dans la carte bancaire RFID pourraient permettre aux guichetiers de s'adresser au client en utilisant directement son nom ou de proposer des services personnalisés à des clients spécifiques. Autre exemple : un directeur d'agence pourrait, grâce à l'alerte signalée par la carte RFID, rappeler au client que son plan d’épargne arrive bientôt à échéance et lui donner ainsi la possibilité de discuter des différentes options de réinvestissement lors de sa venue à l'agence. Ou encore, dans le cas d'un prêt automobile venant d'être accordé, le client pourrait être invité à remplir directement sur place les documents nécessaires.
« La technologie RFID est en mesure d'améliorer le service offert aux clients en personnalisant leurs relations avec leur agence. Outre un service amélioré, la mise en œuvre de cette technologie visera à garantir la confidentialité et la sécurité des données des clients », explique Mark Grossi, CTO de la Division Banque de NCR.
 
La Sécurité au cœur des  préoccupations
Le Personas M Series 76 est équipé d'un lecteur de carte prenant en charge l'initiative de carte à puce certifiée EMV, nouveau standard de sécurité visant à réduire les fraudes liées à la contrefaçon, ainsi que la reproduction des cartes de crédit. Parmi les autres fonctions de sécurité figurent un dispositif biométrique intégré (reconnaissance des empreintes digitales) ainsi que la technologie intelligente de détection des fraudes (IFD) maintes fois primée de NCR, capable de repérer tout changement intervenant dans le DAB. Cette technologie est activée lorsqu'un dispositif frauduleux est ajouté ou retiré du DAB en déclenchant immédiatement des alarmes et des alertes en temps réel, avant même que toute interruption de l'action n'ait eu lieu. La technologie intelligente de détection des fraudes (IFD) a été spécialement conçue pour empêcher les malfaiteurs de copier ou de bloquer une carte, de tenter d'utiliser des caméras pour filmer le numéro d'identification personnel (PIN) du client ou de capturer les billets. Pour compléter les dernières mesures de sécurité, des systèmes de protection des données tapées sur le clavier d'identification personnelle et des panneaux d'isolement situés sur les deux côtés du terminal ont été installés.   
 
La suite optimisée de mesures de sécurité des DAB de NCR, baptisée NCR Secure, dévoilée en début d'année pour aider les établissements financiers dans le cadre de leurs efforts visant à maintenir la sécurité du réseau bancaire en libre-service, s’avère très populaire. NCR Secure est conçue pour permettre au secteur d'anticiper, de prévoir et de mettre en œuvre des stratégies pour préserver la confiance des clients dans le réseau de DAB. Reposant sur une approche holistique de la sécurité des DAB, NCR Secure réunit le plus vaste éventail de stratégies de lutte contre la fraude, notamment les conseils de la société en matière de sécurité globale, des technologies matérielles et logicielles maintes fois primées, ainsi que des stratégies visant à sensibiliser davantage les clients aux meilleures pratiques mises en place.

Commenter cet article