Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Les études sur le devenir des sociétés et des technologies abondent en cette fin de cycle (21 décembre 2012, fin du cycle actuel dans le calendrier Maya). L'étude Pew menée auprès de 754 technogourous n'y fait exception.

Ainsi,  le futur de la « vie privée » est le sujet sur lequel les spécialistes semblent le plus partagés. Tous s’accordent à penser que nos petits secrets seront découverts : « La collecte de données personnelles n’en est qu’à ses débuts, la reconnaissance faciale automatique n’en est qu’à ses débuts. Les caméras de surveillance ne sont pas toutes reliées entre elles. Pas encore », souligne l’un d’eux. « D’ici 2020, on implantera une puce RFID à la naissance de tous les nouveau-nés », estime un autre. Pour 46% des participants, cette « transparence » engendrera un monde meilleur, tandis que 49% y voient plutôt l’avènement d’un Big Brother tiré du roman d’Orwell. Et de prévoir le pire : les fameuses puces RFID, destinées au départ à stocker notre carnet de santé ou autre information utile, finiront par devenir un module de surveillance de tous nos faits et gestes, couplé à un système GPS. (extrait du Figaro)

A la lecture de l'enquête, on comprend mieux en effet pourquoi le respect de la confidentialité des données RFID (d'ailleurs non seulement celles afférentes à l'humain, mais aussi celles concernant les produits qu'il utilise, achète, vend, donne, etc) est au coeur des débats à Bruxelles. Rappelons toutefois qu'une grande partie de nos faits et gestes est déjà largement traçée (même si ce n'est pas de façon très légale) via les historiques des cartes de crédit qui sont délivrables sur simple demande du juge ou sur commission rogatoire. Bien sûr, on peut se laisser tenter par ce scenario orwelien déjà développé dans les cercles ufologiques dès les années 90, mais la réalité a généralement une rugosité que ne possèdent pas de telles prophéties, à savoir que quelle que soit la technologie il y aura toujours quelques débordements, mais que dans l'ensemble un consensus et un contrôle des usages finissent toujours par s'imposer.

La lecture de l'enquête est toutefois passionnante, un peu comme celle des prévisions des années 70 qui voyaient une station spatiale en orbite dès 1980, des véhicules à sustentation magnétique, etc. : 

http://www.pewinternet.org/pdfs/PIP_Future_of_Internet_2006.pdf

Commenter cet article