Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Les grands marchés « réglementaires » de l’identité - en particulier celui de la carte PIV américaine - vont également avoir un effet d’entraînement sur les marchés traditionnels du contrôle d’accès (physique et logique). Cela est vrai non seulement pour les bâtiments de l’administration américaine, mais également pour les entreprises, ou encore les hôtels. Microsoft a, par exemple, équipé tous ses employés d’une carte à puce sans contact (fournie notamment par Gemalto). C’est aussi le cas de grandes entreprises comme Audi AG (carte sans contact Legic), Schlumberger, Boeing, etc. Par ailleurs, les groupes spécialisés dans le contrôle d’accès physique (serrures) comme Assa Abloy (HID Global, Omnikey, Sokymat, ACG) ou Kaba Group (Legic) accélèrent leur migration vers la carte sans contact. La convergence du contrôle d’accès physique (sans contact, parce que plus confortable), et logique (encore bien souvent à contact), se confirme dans les entreprises. Cette tendance fait d’ailleurs apparaître les premières véritables cartes multi-applications que l’industrie de la carte appelle de ses vœux depuis bien des années.

Commenter cet article