Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Pré-Installation d’une application de type RFID et ses conséquences éventuelles sur la bonne marche d’applications existantes.
 
Simples conseils vécus qui encore une fois sont sujets à discussion !
 
Tout d’abord les erreurs ‘simples’ à ne pas faire……
L’installation de ce type d’application peut parfois entraîner des conséquences particulièrement néfastes à la bonne marche d’une entreprise dans le cas où la préparation à l’installation n’est pas proprement planifiée, dans le cas d’un manque de connaissances des systèmes en place et à implémenter, d’une mauvaise formation du personnel.
Ce ne sont que des problèmes inhérents à un mauvais management du projet.
Les problèmes commencent après le commissioning de l’application quand les Chefs de Projets responsable du planning de l’installation ont simplifié à l’excès les implications de l’installation.
S’ensuit parfois une sous-estimation des besoins à la bonne marche de l’installation voire de l’application elle-même.
Tout ceci entraîne une installation chaotique qui s’empire par des modifications de dernières heures de processus plus ou moins vitaux de l’application sans avoir le temps de se soucier des implications dues aux changements.
Tout ceci tourne en fait autour d’un manque de connaissances techniques d’une application de type RFID des responsables informatiques du Client.
Je reviens sur le fait qu’aujourd’hui l’intégration de systèmes de plus en plus complexes à des applications vitales à l’entreprise nécessite impérativement que les Chefs de Projets soient particulièrement bien formés au préalable sur les systèmes à installer, aux nouveaux processus d’application et leurs implications irréversibles.
 
En fait, même si chaque installation d’application RFID est différente des précédentes, j’essaie d’appliquer le plus possible ce qui suit :
 
• Planifier l’installation. Suivant le vieux dicton « comme on fait son lit, on se couche », une installation doit être proprement planifiée, en déterminant précisément les différentes étapes qui pourront rapidement déterminer si l’installation se déroule comme prévu. Ne pas oublier que pendant une installation finale il y a rarement le temps de réagir à un problème de procédure qui aurait dû être déterminé auparavant, pendant les différents stress tests, commissioning (cold & hot).
• Vérifier soigneusement les données transmises par le nouveau système. Pendant l’installation veiller en permanence à la qualité des informations capturées par les systèmes RFID. Juste après l’installation éditer tous les journaux possibles, faire un inventaire, comparer avec un comptage physique, éplucher les éditions d’exceptions systèmes et de saisie.
• Plan B ? Personnellement je ne suis pas pour, préférant mettre tous les efforts sur le plan A. Autrement, le plan B pourrait être élaboré autour de la probabilité et la sévérité de problèmes éventuels préalablement déterminés.
• Préparation. Toutes tâches préalables à une installation doivent être exécutées soigneusement afin de faciliter l’installation finale qui encore une fois demande un rythme soutenu et peu propice aux changements de dernière minute.
• Formation adéquate du personnel. Encore une fois, la formation, la documentation explicite des principales tâches, la connaissance de l’exploitation du nouveau matériel sont capitales pour la bonne marche de l’installation et l’intégration de l’application RFID aux applications existantes. Ce type d’installation est particulièrement stressant, tout va vite, les captures de données, tout ce fait pratiquement en temps réel ; les opérateurs bien préparés et le stress est d’autant moindre.
 
En conclusion mieux vaut reculer avant de sauter, une installation d’application RFID est particulièrement ‘casse-gueule’ avec peu de moyens de revenir en arrière.
Donc avant d’y aller, penser, penser, penser…!
 
Cordialement,
Patrick
bonneau@ml1.net

Commenter cet article