Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Les sceaux électroniques (ou e-seals) sont  des dispositifs électroniques utilisés pour vérifier l'authenticité et l"intégrité des containers de fret à leur point d'arrivée. Alors que ces systèmes recueillent de plus en plus de suffrages et sont en cours de standardisation, une récente étude révélait il y a peu leur vulnérabilité à diverses attaques. Fort heureusement, certains ont d'ores et déjà trouvé la parade, telle celle proposée par une équipe de chercheurs coréens, solution qui repose sur une authentification via une clé partagée entre le sceau électronique et le lecteur RFID, ceci permettant le cryptage des données et la vérification de l'intégrité du sceau. Le protocole développé est extrêmement simple et peut s'appliquer aux e-seals RFID actifs d'entrée de gamme.

Voici l'adresse où télécharger le pdf : http://www.enformatika.org/data/v10/v10-9.pdf#search=%22e-seals%20standardization%22

 

Rappelons que les e-seals sont capables d’enregistrer non seulement la date de l’expédition du container, mais qu’ils permettent aussi de donner des informations sur la température, la pression et l’humidité régnant dans le conteneur. Tout ceci sert notamment à signaler la moindre brèche, même si le sceau est intact.
. Le problème est que ces sceaux opérent souvent sous des protocoles propriétaires, chacun étant adapté à des besoins particuliers. Disposer d’un standard commun de communication et de la même structure de données permettra notamment aux inspecteurs de parcs de pouvoir tout lire avec le même lecteur.

Commenter cet article