Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

 
Rachetée par un consortium de fonds d'investissement, la société est rebaptisée NXP Semiconductors (NXP pour Nouvelle Expérience). L'occasion de se relancer à fond en donnant forme à l'industrie des semi-conducteurs de demain.
Un mois après l'accord conclu entre Philips et un consortium de fonds d'investissement (Kohlberg Kravis Roberts & Co, plus connu sous le sigle KKR, Bain Capital, Silver Lake Partners, Apax et AlpInvest Partners NV) pour une prise de participation de 80,1% de l'activité semiconducteurs, Frans van Houten, CEO de Philips Semiconductors, a annoncé le 1er septembre à Berlin la naissance de NXP, une société s'avérant d'emblée numéro 2 en Europe sur le marché des semi-conducteurs.
 
Leader sur la technologie Near Field Communication et la télévision numérique
 
Ce qui a intéressé Johannes Huth, de KKR, partenaire principal du consortium, ce sont, bien sûr, la notoriété et la présence mondiale de la société. Mais aussi le fait que "NXP est leader sur les marchés ayant des caractéristiques de forte croissance, tels que la technologie Near Field Communication". Un centre spécialisé dans les technologies émergentes a été installé au cœur de NXP, dans lequel près de 600 chercheurs issus de Philips Research and Applied Technologies viendront assurer la continuité de l’innovation. Au total, NXP emploie actuellement plus de 6.700 ingénieurs en Recherche et Développement sur 37.000 salariés. Le siège social de NXP demeurera à Eindhoven, aux Pays-Bas.
Pour Frans van Houten, NXP est d’ores et déjà n° 1 en termes de part de marché dans des secteurs comme les puces pour téléviseurs, l’identification sans contact pour les passeports électroniques, la technologie RFID pour la billetterie électronique dans les transports en commun, les processeurs pour signaux numériques sur les autoradios ainsi que les principales solutions systèmes pour téléphones mobiles. L'objectif de NXP est de devenir numéro 1 dans l’ensemble de ses activités.

Commenter cet article