Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Infineon Technologies annonce la commande par le gouvernement américain de plusieurs millions de puces, nécessaires à la mise en ouvre de la technologie de circuit intégré hautement sécurisé qui équipe ses nouveaux passeports électroniques. Destinés à faciliter les voyages internationaux en permettant la vérification d'identité automatique, en accélérant les formalités d'immigration et en améliorant la protection des frontières et la sécurité, ces nouveaux passeports intègrent au verso, une puce qui stocke, en toute sécurité, les informations imprimées sur le document.
Les Etats-Unis ont commencé à délivrer des passeports électroniques à leurs diplomates, ainsi qu'à certains autres fonctionnaires, à la fin de l'année 2005 et étendent désormais ce programme aux passeports de tourisme, utilisés par un grand nombre de leurs citoyens. Pour la fin de l'année 2006, l'ensemble des passeports émis par le gouvernement américain seront électroniques. Infineon distribue ses puces d'identification sécurisées dans plus de vingt pays qui ont commencé à utiliser ou à tester les passeports électroniques, notamment l'Allemagne, Hong Kong, la Norvège et la Suède. Par ailleurs, Infineon fournit les puces sécurisées présentes dans les pièces d'identité électroniques utilisées dans des pays comme l'Italie, la Finlande, les Emirats arabes unis, Hong Kong, l'Australie et la Belgique, ainsi que les puces intégrées aux cartes d'identification sécurisées émises par le Département de la défense américain. Par mesure de sécurité, le Congrès américain a voté une loi qui exige des pays participant au « US Visa Waiver Program » (programme d'exemption de visa américain) qu'ils délivrent des passeports dotés d'une puce sécurisée pour octobre 2006. Dans le même temps, les Etats-Unis ont adopté cette technologie pour leurs passeports électroniques afin de se conformer aux spécifications développées par l'organisme de normalisation des documents de voyage, l'International Civil Aviation Organization. Au cours des dix dernières années, les Etats-Unis ont délivré plus de 67 millions de passeports, valables dix ans après leur émission. Le gouvernement américain estime que plus de 15 millions de nouveaux passeports seront distribués au cours de la première année, ce qui en fait le plus grand projet de ce type au monde. Chaque nouveau passeport inclura une puce, protégée par un blindage, qui contient une copie chiffrée des informations imprimées sur le passeport, dont le nom du détenteur, sa date de naissance, la période de validité et une photo numérique. Cette dernière permet de mettre en ouvre la reconnaissance faciale aux douanes afin d'authentifier l'identité du détenteur du passeport.
Le passeport électronique dispose de plusieurs couches de sécurité protégeant la confidentialité des informations relatives à son détenteur, notamment la fonction BAC (Basic Access Control), qui, lors du passage en douanes, nécessite de passer le document sous un scanner qui lit les informations codées, avant d'autoriser ce lecteur à accéder aux données contenues sur la puce. La transmission de données s'effectue à une distance d'environ dix centimètres. Outre le blindage et la fonction BAC, la puce Infineon intègre plus de cinquante mécanismes de sécurité, notamment des méthodes de calcul sophistiquées permettant de chiffrer les données personnelles et garantir leur confidentialité. Ces mécanismes comprennent également un blindage protecteur et des capteurs empêchant les personnes non autorisées de lire le contenu de la puce.
Infineon a réalisé un chiffre d'affaires de 6,76 milliards d'Euros. La société rassemble plus de 36 400 collaborateurs à travers le monde.

Commenter cet article