Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

 
Best Buy est l'un des grands détaillants à faire le forcing en matière d'implantation RFID, non pas sur les conteneurs et chariots mais bel et bien au niveau de l'article. C'est ainsi qu'il a récemment déployé un pilote concernant les jeux vidéos vendus dans ses boutiques de Minneapolis. L'un des objectifs avoués était de fournir des informations plus pertinentes en matière d'inventaire pour que les vendeurs puissent passer plus de temps à aider la clientèle et moins de temps à achalander les gondoles ou à aller chercher la marchandise dans l'arrière boutique. Apparemment, cela a plutôt bien marché. Le personnel a passé moins de temps à regarnir les étagères et 30 % plus de temps sur le terrain. Par ailleurs, les ventes des produits taggés ont progressé de 18,7 % et la disponibilité des produits est passée de 80 % à 98 %. Best Buy envisage d'étendre ce pilote à une cinquantaine de nouvelles boutiques. Mais, prudent, il attendra la maturité de la technologie pour procéder à un déploiement d'envergure. D'autant plus que l'intégration entre les produits RFID et les applications supply chain tels que la planification et le réapprovisionnement automatique n'est pas terminée. En revanche, comme le souligne Bob Willett, le CIO du groupe : " Nous voudrions bien étendre l'expérience à tous les jeux, à la musique et aux DVD, mais ce n'est pas encore possible. Pour ce faire, il nous faudra encore attendre entre 18 mois et 2 ans ". Dont acte !

Commenter cet article