Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

 
Tesco avait prévu d'implanter la RFID dans pas moins de 1400 magasins et quelque 30 centres de distribution d'ici la mi-2006, mais pour l'heure seuls 40 magasins et un dépôt en sont pourvus. Principale raison de ce retard : des problèmes d'interférence entre lecteurs car la bande UHF utilisée n'est pas aussi efficace qu'on aurait pu le penser.
Par ailleurs, ce ne sont plus les articles qui sont taggés, mais les chariots et les conteneurs, le déploiement étant désormais prévu sur plusieurs années. Est-ce à dire que Tesco est en train de quitter le navire ? Pas le moins du monde, affirme avec force le porte-parole du groupe britannique : " Nos essais nous ont prouvé que la RFID marchait. Cette nouvelle phase devrait nous permettre de capitaliser sur nos expériences". Selon Peter Harrop, président d'IDTechEx, une telle attitude s'expliquerait par le fait que Tesco aurait au départ vu trop grand et que certaines déconvenues auraient douché son ardeur.
Pendant ce temps-là, Marks & Spencer conforte son avance, tandis qu'un porte-parole d'Asda avoue prendre une approche prudente de son déploiement RFID sur l'Europe et notamment avouer initier pour le moment uniquement un déploiement en boucle fermée. Bref, mille fois sur le lecteur remettez l'étiquette, si du produit du fournisseur vous voulez une lecture bien nette.

Commenter cet article