Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

  Le lancement des passeports RFID est décidément une bonne chose pour certains. C'est en tout cas ce que doivent penser Infineon et Gemalto.
Le premier vient de recevoir un bon de commande du Département d'Etat américain pour la production de plusieurs millions de puces RFID, Gemalto ayant déjà reçu le sien. En tout c'est un marché de quelque 15 millions de passeports que ces deux acteurs vont se partager. Mazette ! Bon plan pour les boursicoteurs, puisque la nouvelle est déjà intégrée dans les cours et devrait permettre d'acheter des actions à un prix attractif. Rappelons qu'Infineon produit déjà des puces sécurisées d'identification pour 20 pays, dont l'Allemagne, Hong-Kong, la Norvège et la Suède, et des puces sécurisées au sein de documents électroniques pour l'Italie, la Finlande, Les Emirats Arabes Unis, l'Australie et la Belgique. Quant aux problèmes de sécurité évoqués dernièrement, n'oublions pas que les puces intégrées sur les passeports intègrent une bonne cinquantaine de niveaux de sécurité, en plus du BAC (Basic Access Code). Parmi ces dispositifs, outre des boucliers à la surface de la puce, on trouve aussi des capteurs pour empêcher un accès non autorisé aux données.

Commenter cet article