Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

 
Selon la société d'études de marché ABI Research, il faut revoir à la baisse les prévisions faites pour le marché de la RFID en 2007 (-15 %). Ceci porte désormais l'estimation globale à quelque 3,1 milliards $. Selon Michael Liard, directeur practice RFID au sein du cabinet, 4 facteurs inhibiteurs interviennent dans cette révision :
- en premier lieu, la consolidation du marché,
- en second lieu, l'apparition de solutions collaboratives (ce qui réduit d'autant le travail des intégrateurs),
- en troisième lieu, la disponibilité de solutions pré-packagées prêtes à l'emploi
- et enfin, l'amélioration sensible des compétences internes des entreprises en matière de projet et de déploiement RFID.
Par ailleurs, ABI Research prévoit également une forte consolidation au niveau des acteurs de ce marché (idem d'ailleurs dans certaines sociétés employant ces solutions, la consolidation au niveau de la distribution n'étant pas terminée). Fort heureusement, cette consolidation va éliminer les acteurs douteux et va permettre de disposer de meilleurs services et de solutions plus efficaces. Ceci devrait permettre notamment de disposer très vite de seuils de lecture frôlant vraiment les 100 % et d'une totale transparence entre applications RFID et le système d'information de l'entreprise (plus particulièrement quant aux applications métier).
Qui plus est, comme on ne prête qu'aux riches, les entreprises installant des process RFID vont bien évidemment se tourner vers leurs partenaires habituels ou vers les grands acteurs du secteur, ne serait-ce que par souci de sécurité. Si ces acteurs n'ont pas encore de solution, ils devront fatalement s'y mettre un jour ou l'autre. D'où une maturation du marché, lequel en a bien besoin !

Commenter cet article