Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Un couple de hackers vient de démontrer que les implants VeriChip (soi-disant infalsifiables) pouvaient être facilement clonés, ce qui permet alors d'usurper sans difficulté l'identité de quelqu'un d'autre. Annalee Newitz et Jonathan Westhues ont présenté cette démonstration à l'occasion de la conférence HOPE Number Six à New York il y a une quinzaine de jours. Newitz jouait le rôle du cobaye et s'était implanté pour l'occasion une puce VeriChip dans le bras droit. Pour cloner la puce, Westhues a tout d'abord lu le tag avec un lecteur RFID standard, puis l'a à nouveau scanné avec une antenne maison connectée à son laptop, lequel a affiché le code affiché par ailleurs sur le lecteur. Interrogé à ce propos, VeriChip avoue ne pas avoir encore la preuve de cette expérience, mais insiste toutefois sur "l'extrême difficulté de cloner les puces VeriChip". Dont acte !

Commenter cet article