Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

La Croix relate que 200 patients et 240 soignants de l’hôpital maritime de Berck-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, « ont accepté de participer au projet européen (i-Bird) qui ambitionne d’identifier les bactéries responsables de la transmission des maladies nosocomiales ».

Didier Guillemot, de l’Inserm-Institut Pasteur, constate que : « Il s’agit d’une première au monde, menée pour comprendre les modes de propagation des bactéries responsables d’infections nosocomiales ».
« De plus, à Berck, les patients passent un long séjour (2 mois en moyenne) et effectuent des allers et retours avec d’autres hôpitaux », ajoute le spécialiste .

La Croix explique que « les «cobayes» portent sur leur vêtement un petit capteur, une puce RFID logée dans une sorte de tamagotchi, qui permettra, au terme de l’expérience, de connaître les déplacements et les contacts avec toute autre personne de l’hôpital ».

« Parallèlement, les patients se prêteront chaque semaine à des prélèvements nasaux et rectaux pour détecter la présence de staphylocoques dorés et d’entérocoques qui, à eux seuls, sont responsables de 18% des infections nosocomiales ».

Les données seront « rendues publiques début 2011 ».

Commenter cet article