Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

  On parle beaucoup depuis quelque temps de l'utilisation de la RFID sous forme d'implant, notamment pour permettre un suivi précis dans le cadre d'environnements à hauts risques (centrales nucléaires, salles informatiques de sociétés de surveillance urbaine, société de surveillance et de transports de fonds, etc.). C'est oublier un peu vite d'autres applications potentielles, dont notamment celles liées au domaine de la santé. C'est ce qu'on parfaitement compris deux compagnies d'assurances américaines, l'Horizon Blue Cross et la Blue Shield du New Jersey qui viennent de lancer un programme consistant à implanter en sous cutané une perle RFID dans le bras droit de 280 patients d'un hôpital témoin.

Objectif de cette greffe, permettre aux équipes d’urgence de prendre les mesures adéquates et en temps utiles lorsqu’un malade ne peut plus communiquer sur sa situation médicale.

 
Cela permettra aux équipes médicales de réduire un peu plus les risques d’erreur de diagnostic ou de double examen ou de mauvaises interactions entre médicaments. Par ricochet, c’est aussi une manière pour les assurances d’éviter d’être trop sollicitées en cas d’incident de parcours et de payer de lourdes indemnités.
La participation est volontaire et gratuite. Elle concernera surtout les patients atteints de longues maladies ou de maladies chroniques, là où les risques sont théoriquement les plus importants. C’est évidemment le géant de la RFID qui assurera la partie équipement, à savoir l’omni présent Verichip (et son programme Verimed, dédié au monde hospitalier). L'initiative durera deux années pour mesurer le rapport entre les sommes engagées et les économies d’échelle réalisées.
Source : Associated Press

Commenter cet article