Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Des chercheurs d'HP ont mis au point une puce miniature aux capacités surprenantes. De la taille d'un grain de riz (la puce ne mesure en effet que 2mm sur 4mm), elle accueille un contrôleur sans fil WiFi capable de transférer des données à une vitesse de 10 Mbits/seconde (1,25 Mo / seconde). En fait, cette puce contient un modem, une antenne, un microprocesseur et de la mémoire embarquée.
Baptisé « Memory Spot », ce dispositif stocke de 32 à 512 Ko de données, mais HP annonce d’ores et déjà que la taille mémoire devrait s’accroître dans les prochaines versions. Plus surprenant encore, cette puce n'aurait pas besoin d'être alimentée par une batterie électrique, elle serait effectivement capable de puiser l'énergie nécessaire à son fonctionnement via « le champ électromagnétique » diffusé par d'autres composants.
HP pense que ce type de puce pourra prochainement être exploité dans divers domaines et produits comme les téléphones mobiles ou les PDA. La firme se refuse toutefois à avancer la moindre date de disponibilité / production de masse. Le « Memory Spot » d'HP, partage beaucoup de similitudes avec les chips RFID (Radio Frequency ID) lesquels stockent aussi des informations et autorisent leur lecture à distance. Toutefois, la différence entre les puces RFID et le « Memory Spot » se situe au niveau des distances, les informations stockées sur les puces RFID peuvent ainsi être consultées sur des larges distances, alors que le « Memory Spot » demande d'être assez près de la puce pour pouvoir dialoguer avec elle. Dans quelques années, on pourra intégrer suffisamment de mémoire dans la Memory Spot pour y stocker un livre entier ou un long document. Si on possède une photocopieuse compatible, il suffira de s'approcher de la machine avec la puce collée à son document pour pouvoir en obtenir des copies parfaites. Les cehrecheurs de HP ont aussi pensé à une application en médecine, où chaque patient disposerait d'une puce intégrée à un bracelet et sur laquelle les infirmières et les docteurs pourraient écrire directement leurs observations, les lire et les transmettre à un système central.  
Une belle application pour la NFC, en somme
 

Commenter cet article