Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

Selon le dernier rapport de Venture Data Corporation intitulé RFID Business Planning Service, le marché de la RFID devrait connaître une croissance de quelque 11 % cette année, après avoir atteint les 4 milliards de dollars en 2008. La demande en matière de services RFID a toutefois légèrement décru sur le dernier trimestre  de l'an dernier. Ce ralentissement impact la plupart des segments de marché. Même le segment des applications, lequel avait démontré une croissance robuste et des ROIs  particulièrement attrayants connaît des problèmes de financement. Ce sont les applications soutenues par des modèles économiques bien établis, comme le contrôle d'accès, la sécurité,  le suivi des marchandises, et la gestion de la supply chain, qui connaissent un tassement tant au niveau de l'expansion des installations existantes que du développement de nouveaux clients.
Les entreprises réduisent leurs budgets RFID de manière significative et retardent leurs stratégies RFID en cours du fait de la récession. Selon Drew Nathanson, directeur pratiques RFID chez VDC : " Près de 75 % des  utilisateurs finaux interrogés pour ce rapport témoignent d'une réduction d'au moins 60 % -- voire plus, des budgets RFID sur 2009. "
" Qui plus est, plus de 80 % des nouveaux venus de 2008/2009 prévoient de ne pas employer plus de 50 000 transpondeurs et espèrent atteindre leur retour sur investissement en moins de 9 mois. "
2009 sera donc une année dure pour la RFID, tout du moins au niveau des marges. De fait, si les dépenses chutent, les déploiements seront retardés ou effectués à une échelle moindre, si bien que l'investissement en matière de nouvelles technologies et de R&D jouera les peaux de chagrin, les sociétés préférant conserver leurs capitaux pour faire le gros dos durant la crise.
" Même si ce marché a connu une croissance de 35 % sur la période 2007/2008, pour atteindre les 4 milliards de $, on ne peut pas encore parler de récession. D'ailleurs, la bonne nouvelle, c'est qu'il continuera à grandir et qu'il devrait même connaître un rebond en 2010. " Bien que les prévisions à court terme soient pessimistes, ce marché devrait graduellement retourner vers ses taux de croissance historique (soit environ 30 % l'an) à l'horizon 2013.

Commenter cet article