Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

PHI DATA, spécialiste Benelux des solutions d’identification automatique et de collecte des données, nomme Erik Cotman au poste de Business Development Manager. Il est en charge du développement stratégique des activités RFID et RTLS (Real Time Locating Systems) de PHI DATA au Benelux. Après avoir développé un business plan, il mènera à bien son exécution, avec comme objectif final la consolidation de la position dominante de PHI DATA sur ce marché.

Ingénieur industriel de formation, Erik Cotman (42) dispose d’une longue expérience dans la vente et le management dans le secteur ICT en Belgique et en Europe. Il a débuté sa carrière auprès de plusieurs spécialistes des réseaux dans le Benelux et en Europe. Il a ensuite rejoint le quartier général de Compaq à Munich où, après plusieurs fonctions internationales à responsabilités, il est devenu Marketing et Channel Manager du Market Development Group. Il a par la suite lancé le bureau d’Europe centrale du groupe britannique Elateral Ltd.. Erik s’est alors spécialisé dans les solutions de localisation en temps réel auprès de plusieurs fournisseurs de solutions RTLS (WhereNet Inc., Kidspotter Ltd., RFind Inc.) pour lesquels il a développé le canal et mené à bien des projets de grande envergure.

“PHI DATA s’est distingué comme étant un partenaire stable, à l’écoute de ses clients et financièrement solide”, déclare Erik Cotman. “De plus, l’entreprise a une grande expérience en matière de RFID et RTLS, ainsi qu’une vision claire pour promouvoir la localisation en temps réel. Après plus de 10 années passées à travailler du côté des fournisseurs de produits et des fabricants, j’ai sauté sur l’occasion de rejoindre un intégrateur en mesure de proposer au client une solution complète sur base des meilleures technologies.”

“Le marché RTLS du Benelux présente un très grand potentiel en raison de l’importance du secteur du service logistique ainsi que du nombre d’entreprises et institutions plaçant l’innovation et l’efficacité au cœur de leurs priorités”, précise Guy Couder, General Manager de PHI DATA. “Je suis persuadé que l’arrivée d’Erik nous permettra de développer encore plus notre pôle d’activité RFID et RTLS.”

Erik Cotman a un Master en Engineering, est quadrilingue, marié et père de 2 garçons.

RTLS, en deux mots…
Les champs d'application des RTLS se situent essentiellement dans la localisation de marchandises (dans un environnement logistique ou de production) ou de personnes et d’objets médicaux (en milieu hospitalier). Au moyen d’antennes et de tags stratégiquement disposés, ce système automatisé permet à l’utilisateur de suivre à distance et pendant une durée déterminée la trace de personnes et de marchandises.

À propos de PHI DATA S.A.

PHI DATA propose des solutions RFID sur base de cinq domaines de fréquence : 125KHz, 134KHz, 13,56MHz, 868MHz et 2,4GHz. Chaque fréquence radio a ses propres caractéristiques et champs d'application. Plus la fréquence est basse, plus la distance est courte. Les hautes fréquences supportent donc de longues distances. La fréquence de 125KHz ne franchit en plein air qu'une dizaine de centimètres ; la fréquence 2,4GHz plusieurs centaines de mètres.

Les applications RFID envisageables sont très nombreuses, comme le contrôle d'accès, le tracking & tracing de containers, l'identification de personnes et animaux, la gestion de dossiers, le tri des bagages, la localisation du matériel sur le terrain. La RFID sera la bonne solution pour les applications pour lesquelles l'utilisation d’un code-barres est difficile, voire impossible.

Le choix du type de tag RFID dépend de l'application. Un tag RFID actif possède sa propre batterie qui lui fournit de l'énergie supplémentaire pour franchir de grandes distances de lecture. Ils sont souvent utilisés comme balises dans une solution RTLS (Real Time Location System). Les tags RFID passifs sont dépourvus de batterie ; leur énergie provient donc du lecteur dès que le tag se trouve dans le champ de fréquence radio. La communication entre le lecteur et le tag se fait seulement sur une distance limitée. Quant aux tags RFID semi-passifs, ils ont une batterie mais celle-ci n'est stimulée que lorsque le tag arrive à proximité du lecteur RFID. Ces tags sont surtout utilisés pour assurer la traçabilité des marchandises de valeur assez élevée.

Chaque application RFID implique une recherche préalable, des conseils compétents, une intégration soignée et de la maintenance. De par notre longue expérience en Auto-ID et RFID, nous sommes en mesure d’installer chez vous une solution RFID intégrale.
Vous trouverez de plus amples informations sur http://www.phidata.be

Commenter cet article