Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La Rédaction

Le groupe de news de ilrfid est à nouveau actif, en témoigne cette demande reçue aujourd'hui. Si d'aventure une réponse pouvait y être faite....

Bonjour,
je me permet de vous soumettre la question technique suivante:
Pour lutter contre le vol de plants d'arbres "truffiers", l'implantation d'une puce RFID (non ré inscriptible) devrait pouvoir être possible.
D'un point de vue technique, la puce, non ré inscriptible, doit pouvoir être insérée sous l'écorce de manière discrète et sans dégât sur de jeunes plants et que son retrait laisse une marque caractéristique si quelqu'un
essayait de l'ôter.
Pour identifier l'arbre seulement cinq informations devraient suffire :
1.      le nom latin de l'espèce
2.      un numéro style « n° de sécu » ce numéro comprendrait le n° du
département au quel appartient le syndicat ayant pratiqué le
marquage,
         un n° de syndicat lorsqu'il y en a plusieurs sur le même
département, un n° incrémentiel de comptage des arbres du département
3.      le nom du propriétaire
4.      le nom de la commune
5      le n° de la parcelle cadastrale ou est planté l'arbre
Jusque là, les solutions que l'on peut trouver sur le net semblent convenir, mais ça ce corse si l'on tient compte de la nature humaine car il ne faut pas que le propriétaire d'un arbre qui aurait crevé,
puisse récupérer la puce et l'implanter sur un arbre qui n'est pas à lui.
Il faudrait donc que la puce rfid une foiq implantée ne puisse pas être retirée sans s' auto-détruire. la chose est elle possible?
cette solution intéresserait de nombreux trufficulteurs, merci d'avance pour vos réponses.

Commenter cet article