Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par filRFID

Le département innovation du Conseil Général du Rhône, ERASME, proposera bientôt des puces électroniques RFID (les mêmes qui sont utilisées dans les cartes de transport) pour permettre au visiteur d'enregistrer les données d'une oeuvre afin de les consulter à son retour à la maison. Une technologie qui sera mise en place au futur Musée des Confluences. A terme, les puces RFID permettront aussi d'individualiser et de préparer les visites en fonction des centres d'intérêt de chacun.


Certaines formes artistiques dites "de transmission", comme celle des aborigènes d'Australie (voir l'exposition à l'IUFM et à la fondation Bullukian) se prêtent particulièrement à l'hyperlien et à l'interactivité. Le centre Erasme a développé un globe multimédia interactif, baptisé "le globuleux" qui fait actuellement l'objet de test auprès des publics dans l’exposition Inuit du musée Barthélémy Thimonnier d’Amplepuis... L’utilisation du globe est couplée à une projection 3D de GoogleEarth contrôlée par 3 modes d’interaction : détection de la zone touchée sur le globe et affichage de cette zone sur GoogleEarth, utilisation d’une Wiimote (télécomande bluetooth) pour navigation complète dans GoogleEarth, utilisation d’un pavé tactile posé à l’avant du globe, permettant de surajouter des couches d’informations aux cartes projetées...

Extrait de l'article paru sur le blog de Lyon-Actualités

Commenter cet article