Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alastair McArthur

La crise économique mondiale n’a épargné personne et a affecté aussi bien les individus que les entreprises. Les spécialistes du monde entier luttent pour trouver les meilleurs moyens pour sortir de cette tempête. Le marché RFID n’échappe pas à cette règle mais il semble pourtant plus résistant. Pourquoi ? Sans consulter de boule de cristal, il est fort à parier que le secteur de la RFID se portera mieux que d’autres pour de multiples raisons.

 

Tout d’abord, la RFID est devenue une technologie mature et stable, dont les normes sont bien établies, ce qui renforce la confiance des clients pour le déploiement des solutions RFID.

Au cours des dernières années, la RFID a démontré un ROI important dans beaucoup d'applications, tant par l’amélioration constatée et mesurée de l’efficacité que de la productivité. De plus en plus d’entreprises emploient aujourd’hui la RFID pour le suivi et l’identification des biens, et l’automatisation des procédés de transformation et distribution.

Dans un contexte concurrentiel fort, les entreprises qui réussissent sont sans nul doute celles qui emploient la RFID pour réduire leurs frais d'exploitation et améliorer la productivité pour être plus compétitives.

 

De plus, en raison de la forte concurrence entre les fournisseurs de solutions RFID, le coût de propriété de celles-ci (TCO) est devenu de plus en plus accessible ces dernières années. La RFID connaît déjà un réel succès auprès des bibliothèques, des sociétés de location et traitement du textile, ainsi que dans le secteur de la fabrication et de la distribution.

 

L’autre atout de la technologie RFID réside dans sa capacité à améliorer la gestion des biens. Dans le contexte économique actuel où les dépenses sont très contrôlées et réduites, il est de plus en plus crucial d'améliorer l'efficacité des biens existants. Trouver un bien, le suivre, et collecter des données de façon fiable et efficace sur la façon dont les biens sont utilisés permet d’éviter des investissements inutiles dans l’achat de nouveaux produits coûteux. C’est d’ailleurs ce qui pousse aujourd’hui l’adoption de la technologie RFID dans le secteur de la santé, secteur ô combien conscient de l’importance de la gestion des biens et l’optimisation de leur utilisation à des fins de réduction de coûts.

 

Le ralentissement d’activité incite donc les entreprises à être plus futées ; elles ont compris que pour survivre elles doivent diminuer les coûts pour être plus fortes et concurrentielles. Dans ce contexte, la RFID devient un outil fortement stratégique et un allié de poids qui aide les entreprises à se démarquer les unes des autres, à passer la crise grâce à une meilleure rationalisation des processus et une optimisation des coûts.

 

Par Alastair McArthur, TAGSYS Chief Technology Officer

Commenter cet article