Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Une équipe pluridisciplinaire du National Institute of Standards and Technology (NIST) étudie la possibilité d'utiliser la RFID comme un support bon marché pour assurer le monitoring des détecteurs incendie et autres systèmes anti-incident installés dans les immeubles, notamment afin d'aider les brigades de pompiers à ne pas se précipiter en cas de sinistre dans des parties de l'immeuble non atteintes par le feu.

Le NIST cherche à démontrer que l'uitilisation des tags envoyant des signaux vers des ordinateurs de poche permettrait notamment de renseigner le personnel de l'immeuble des endroits où se trouvent les extincteurs et des zones atteintes par le feu. Remplaçant ainsi le GPS, lequel est inopérant à l'intérieur des immeubles, le système que mettent au point les chercheurs utilise plusieurs types de senseurs inertiels (dont des accéléromètres et des gyroscopes) ce qui permettrait d'exploiter un véhicule drone d'exploration pour parcourir l'immeuble en danger.

Un prototype de drone pompier (et ou démineur) pourrait ainsi voir le jour d'ici quelques années.

Commenter cet article