Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

Le logiciel Sun Java System RFID apporte notamment des fonctions d'administration et de supervision centralisées pour de nombreux équipements RFID. L'outil intègre en outre des fonctions basées sur Jini pour une transmission des données RFID dans les environnements de production les plus exigeants.

Ce logiciel est composé de deux éléments majeurs : le Java System RFID Event Manager et le Java System RFID Information Server.

Le premier a pour objectif de traiter les flux de données provenant des étiquettes ou des capteurs. Il sert à les filtrer puis à les agréger avant de les envoyer dans l'application de requête. Il permet notamment d'éliminer tous les événements montrant que l'objet taggé n'a pas bougé et ne déclenchera un événement ou une action que si survient une modification de l'état de cet objet. On peut également le programmer afin de mettre en place d'autres types de filtres pour déployer des règles business spécifiques. C'est donc un collecteur de données qui sert également à router celles-ci tout en assurant leur suivi et leur transmission. Il utilise pour ce faire une architecture distribuée qui lui permet de s'adapter aux modifications pouvant survenir sur le réseau. Parmi les composants clés qui le constituent on notera :

-          le Device Adapter : cette couche permet aux dispositifs de différents fabricants de communiquer et d'interagir avec le RFID Event Manager ;

-          les filtres : ceux-ci permettent de déchiffrer les données utiles du bruit RFID constamment généré par les objets étiquetés. Qui plus est, il est possible d'intégrer dans les filtres certains éléments de la logique métier pendant un quelques traitements simples. Les filtres standards permettent d'harmoniser les événements, de les traiter par lots, de gérer les modifications survenues aux événements et de bloquer ou laisser passer certains événements ;

-          les loggers : ils ressemblent un peu aux adaptateurs de dispositifs mis à part le fait qu'ils sont utilisés pour notifier à des systèmes externes des événements RFID ou non RFID. Ils servent notamment assurer la transmission d'informations de connexion en utilisant XML, HMTL ou des messages SOAP (Simple Object Access Protocol)

-          la passerelle entreprise : se composait utiliser en tant qu'interface commune vers les applications de l'entreprise demandant des données au RFID Event Manager ;

-          Failover : du fait que le RFID Event Manager soit construit sur un modèle Java et Jini, un failover de service y est intégré.

Second composant du middleware Sun, le Java System RFID Information Server fournir l'accès aux événements métiers significatifs générés par le Java RFID Event Manager. Il sert également de couches d'intégration offrant de nombreuses options pour l'intégration du précédent élément dans les applications de l'entreprise ou dans son système d'intégration. Il permet notamment la création de silos d'informations dans la société et permet de rendre les données EPC disponibles pour toutes les autres applications.

Commenter cet article