Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Michel Rousseau

L'université de Californie de Los Angeles a développé un middleware non encore commercialisé qui permet de gérer les articles passants d'un environnement à un autre. L'immense intérêt de ce middleware tient au fait qu'il est capable de collecter les informations contenues dans des étiquettes bon marché read-only (de type autre fréquence) et de réinjecter leur contenu dans une étiquette semi active de 256 K, laquelle peut être lue jusqu'à une distance de cinq mètres.

Même si WINMEC n'est pas à proprement parler Plug&Play, il offre toutefois un certain nombre d'avantages par rapport à bon nombre de middlewares. En effet, il est compatible avec tous les types de lecteurs et dispose de fonctions heuristiques qui lui permettent notamment de déterminer la meilleure combinaison de composants individuels pour mettre en place une solution RFID performante. Par ailleurs, WINMEC ne dispose pas encore de fonctions de désactivation des étiquettes. Conçu pour gérer des environnements en volume, WINMEC est agnostique envers les fabricants.

Il a pour principe de pouvoir fonctionner avec tous types de bases de données, de lecteurs, de scanners et d'étiquettes, ainsi que de pouvoir s'intégrer sur n'importe quelle application métier de l'entreprise après une phase d'adaptation réduite. À la différence des middleware proposés par IBM et Oracle, WINMEC n'est pas une surcouche enveloppant les applications, mais un logiciel d'infrastructure indépendant de la plate-forme et du matériel utilisés.

 

 

 

Commenter cet article